/sports/football
Navigation

Benjamin St-Juste aux portes de la NFL

Le demi de coin montréalais est invité au Combine

Benjamin St-Juste dans l'uniforme des Gophers.
Photo AFP Benjamin St-Juste dans l'uniforme des Gophers.

Coup d'oeil sur cet article

Benjamin St-Juste frappe plus que jamais aux portes de la NFL. Après une participation au Senior Bowl où il s’est attiré de nombreux éloges, le demi de coin montréalais s’est vu offrir une invitation au Combine à Indianapolis et deviendra le quatrième Québécois seulement à prendre part à l’événement.

Habituellement tenu à la fin de février, le Combine de la NFL regroupe les meilleurs espoirs admissibles au repêchage. Ceux-ci se prêtent à une multitude de tests physiques et médicaux, ainsi qu’à des entrevues avec les équipes. Dans les dernières années, le joueur de ligne défensive Mehdi Abdesmad, le bloqueur Justin Senior et le botteur JJ Molson ont été les seuls joueurs québécois invités. 

  • Écoutez le balado La Zone payante ci-dessous:

Cette année, COVID-19 oblige, l’événement qui regroupe tout le gratin de la NFL sera repoussé à avril et ne comprendra pas la portion des épreuves physiques. Celles-ci seront réservées à chaque Pro Day des joueurs. Dans le cas de St-Juste, il faudra patienter à la dernière semaine de mars (date à confirmer), à l’Université du Minnesota. 

«C’est toujours un honneur de pouvoir représenter le Québec et la ville de Montréal en raison de mes accomplissements au football. Je me suis toujours dit qu’au Québec, on a besoin de plus de gens qui ouvrent les portes à la prochaine génération de football pour donner de l’espoir», a réagi St-Juste en vidéoconférence, hier. 

Valeur augmentée

Après une première saison dans la NCAA avec les Wolverines de l’Université du Michigan en 2017, St-Juste a été contraint de mettre fin à son association avec le programme, en raison d’une mésentente sur une blessure qu’il a subie à un ischio-jambier. C’est avec les Gophers de l’Université du Minnesota qu’il a relancé sa carrière universitaire. 

La performance de l’ancien des Spartiates du Vieux-Montréal a fait écarquiller des yeux la semaine dernière au Senior Bowl à Mobile, en Alabama. De l’avis de plusieurs observateurs aguerris, il a été solide autant durant la victoire des siens dans le match que pendant la semaine lors des entraînements. 

Sur place, celui qui a décroché cette année une maîtrise en administration du sport s’est entretenu avec des membres des 32 équipes de la NFL.  

«Toutes les équipes m’ont rencontré. Le feedback que j’ai reçu des recruteurs durant mes entrevues, c’est que ce match m’a vraiment aidé. Il y avait un peu de doutes à mon endroit après ma dernière saison parce que j’ai joué seulement cinq matchs.  

«Les recruteurs voulaient voir si je pouvais jouer contre de la meilleure compétition. Je pense que ça a solidifié le fait que je suis un très bon demi défensif avec un bon gabarit. Mon Pro Day m’aidera aussi à montrer ma vitesse avec le 40 verges», a-t-il noté. 

Polyvalence

St-Juste s’est aussi fait remarquer parce qu’il a obtenu quelques répétitions au poste de maraudeur. 

«Les équipes de la NFL recherchent des joueurs qui peuvent faire beaucoup de choses, comme évoluer à des positions différentes dans la tertiaire ou contribuer sur les unités spéciales, ce que j’ai fait. Les entraîneurs voient que c’est bon d’investir sur un joueur qui peut bouger beaucoup.» 

Possédant un physique recherché pour évoluer dans la tertiaire à 6 pi 3 po et 203 lb, St-Juste se prépare à toute éventualité quant à la position qu’on lui demandera de jouer dans la NFL. 

«Plusieurs équipes voient qu’avec mon gabarit, ma polyvalence et ma vitesse, je peux jouer aux deux positions. J’ai eu quelques répétitions comme maraudeur et j’ai bien paru. Je peux couvrir des ailiers rapprochés et contrer le jeu au sol. Il n’y aurait aucun problème à me faire jouer à cette position dans certains schémas défensifs ou même à me changer complètement de position. Je suis plus confortable comme demi de coin, mais pour moi, ce sera peu importe ce dont l’équipe a besoin», a-t-il souligné. 

Printemps chargé

Le repêchage de la NFL est prévu du 29 avril au 1er mai et celui de la LCF aura aussi lieu au printemps. St-Juste est classé dixième espoir pour la Ligue canadienne, mais c’est pour le moment sa chance dans la NFL qui occupe ses pensées.  

«C’est difficile de savoir quand je pourrai être repêché, ça bouge beaucoup. Je m’attends à sortir lors de la troisième journée, peut-être en quatrième ou cinquième ronde. C’est ce que j’ai entendu, mais il n’y a rien de définitif. Mon Pro Day pourrait augmenter ma valeur. Je pense que n’importe quand après la première ronde, tout peut arriver», estime-t-il. 

En attendant, le Montréalais aura le temps de rêvasser un brin, dimanche, lorsqu’il regardera le Super Bowl entre les Chiefs de Kansas City et les Buccaneers de Tampa Bay. Deux de ses anciens coéquipiers au Minnesota, le maraudeur Antoine Winfield Jr et le receveur Tyler Johnson, sont membres des Buccaneers. 

«Je sais que les Chiefs ont vraiment une grosse équipe avec toute une attaque et Patrick Mahomes, ça reste Patrick Mahomes! Mais c’est sûr que je vais "supporter" mes deux coéquipiers. Je vais y aller avec les Bucs.»