/news/provincial
Navigation

La grande majorité des rues de Québec à 30 km/h en 2021

La Ville implantera de nouvelles limites de vitesse d’ici la fin de l’année

Quebec
Photo Stevens LeBlanc D’ici décembre, l’ensemble des rues résidentielles de la ville de Québec afficheront une limite de 30 km/h.

Coup d'oeil sur cet article

La grande majorité des rues de Québec passeront à 30 km/h. Un « changement majeur », selon le maire, qui assure que les citoyens sont prêts.

Actuellement, 81 % des rues de la capitale sont limitées à 50 km/h. Cette proportion sera grandement réduite d’ici la fin de l’année. Avec l’implantation de la Stratégie de sécurité routière, d’ici décembre, seulement 25 % des rues permettront une vitesse maximale de 50 km/h.  

En contrepartie, les rues où la circulation est limitée à 30 km/h deviendront beaucoup plus présentes. Elles représentent en ce moment seulement 17 % des artères et cette proportion passera à 60 % d’ici la fin de l’année.  

« La population est prête pour une des mesures phares de 2021, soit la baisse des limites de vitesse dans les quartiers », soutient Régis Labeaume, sondage à l’appui.

Un coup de sonde de Léger démontre en effet que 80 % des citoyens estiment que les nouvelles limites combinées à des afficheurs de vitesse les inciteront à ralentir dans les rues.  

« Ennemie de la sécurité »

« La vitesse est l’ennemie principale de la sécurité routière », a ajouté le maire, qui avait pourtant dit en 2017 que la baisse des limites à 30 km/h ne fonctionnait pas.

Il répète depuis qu’il n’a pas changé d’idée, que la baisse seule ne fonctionne pas et qu’il faut l’inclure dans une série de mesures.

Le directeur du Bureau des transports, Marc des Rivières, a expliqué jeudi matin que les rues résidentielles passeront toutes à 30 km/h en cours d’année.

Les endroits qui demeureront à 50 km/h seront limités aux rues principales qui font les liens entre les quartiers.  

On verra aussi des limites à 40 km/h, une limitation qui n’existe pas actuellement sur le territoire. Celles-ci seront implantées sur les artères principales des secteurs résidentiels.

Rencontres d’information

Pour faire passer ces changements dans la population, la Ville devra effectuer une série de rencontres d’information. 

Les premiers quartiers où les changements seront apportés sont La Cité-Limoilou et Charlesbourg, en mai et juin. Suivront Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge et Beauport en juin à août, puis Les Rivières et La Haute-Saint-Charles en septembre et octobre.

On mettra en branle une campagne publicitaire dès vendredi. Elle sera axée sur la vitesse. Son thème : « Aucune minute gagnée ne vaut le risque d’une vie perdue ».

La totalité des investissements pour les changements de vitesse est de 1 million $. On changera ou installera 7000 panneaux à la grandeur de la ville.

« C’est une opération énorme, et l’envergure est dictée par le nombre de panneaux qu’on a à faire », a exprimé M. des Rivières. Également, huit règlements devront être modifiés.