/weekend
Navigation

Vols de chiens: comment se protéger comme propriétaire?

Vols de chiens: comment se protéger comme propriétaire?
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Avec la pandémie, la nouvelle ruée vers l’or, c’est la ruée vers les chiens. Depuis peu, de bons chiens de famille se font voler et des gens voulant adopter un chien se font arnaquer de diverses façons. Honnêtement, ça me donne la nausée. Pourquoi tout ce cirque et comment se protéger en tant que propriétaire d’un chien ? 

• À lire aussi: Les Québécois adoptent de plus en plus d’animaux

On entend parler de vols de chiens dans les médias. Ça se passe quand le chien est laissé seul à l’extérieur, dans la cour arrière ou attaché devant le dépanneur ou un autre commerce, mais ça se passe aussi différemment : des gens en motoneige ou en camion qui ramassent votre chien alors qu’il se promène librement à quelques mètres devant vous. C’est l’horreur. Mais pourquoi ? Pour le revendre à gros prix. Pour faire de la reproduction. Sans doute, mais parfois aussi, il faut bien le dire, le chien a simplement fugué et le propriétaire crie au vol !

Quel est le topo ?

En ce moment, tout le monde semble vouloir adopter un chien pour contrer l’ennui du confinement. Les gens en veulent un tout de suite et maintenant. Pas question d’attendre ! Et beaucoup de gens sont prêts à payer le prix fort. Des prix totalement déraisonnables, d’ailleurs. Voilà pourquoi les escrocs se font aller autant actuellement. Ils ont flairé la bonne affaire et le profit facile... Et les vols de tout genre augmentent. Et comme il manque de chiens dans les refuges et que les éleveurs consciencieux ne peuvent pas produire de chiots plus rapidement, les escrocs prospèrent. Ils vous vendent un mirage et partent avec votre argent! Ils vous offrent (à fort prix) un chien volé ou encore un chiot plein de tares génétiques provenant d’une usine à chiots et que vous paierez très cher en plus. Loin de moi l’idée de vous alarmer, mais soyons quand même prudents.

QUELQUES IDÉES DE COMPORTEMENTS À ADOPTER EN CES TEMPS DIFFICILES :  

  • Gardez votre chien en laisse en tout temps, même dans les grands espaces isolés et tranquilles. Moins de chance que le chien fugue. Rappelez-vous aussi que des voleurs sont récemment arrivés en voiture ou en motoneige pour kidnapper des chiens.       
  • Ne laissez pas votre chien seul et sans surveillance rapprochée, ni dans la cour ni ailleurs. C’est une proie trop facile pour un voleur et vous l’aurez à l’œil s’il tente de fuguer...       
  • Variez votre itinéraire et votre horaire de marche pour déjouer un voleur potentiel.       
  • Méfiez-vous des gens qui vous posent trop de questions sur votre animal et s’y intéressent un peu trop, à part si c’est votre vétérinaire, bien sûr !              

D’autres initiatives pourraient décourager les voleurs ou vous aider à récupérer votre animal s’il se faisait voler. Par exemple, il existe des colliers pour les chiens de chasse qui sont munis d’un GPS servant à les retracer.  

QUELQUES CONSIDÉRATIONS IMPORTANTES AVANT D’ADOPTER UN CHIEN EN CES TEMPS DIFFICILES :  

  • N’achetez pas un animal sur les sites internet. Les arnaques y sont plus que fréquentes, surtout actuellement.       
  • Ne transférez pas d’argent en guise de dépôt pour l’achat éventuel d’un chien. Vous risquez de ne pas revoir votre argent et de ne pas obtenir de chien non plus.       
  • Permettez-vous de remettre votre projet d’avoir un chien à plus tard. Ce serait sans doute la meilleure option dans le contexte actuel.              

Le saviez-vous ?       

L’installation d’une micropuce, qui n’est pas un GPS, sert à identifier l’animal et pourrait aider à prouver que vous en êtes propriétaire, qu’il soit volé ou en fugue.