/finance/business
Navigation

Des restaurateurs heureux de la réouverture à Rimouski

Coup d'oeil sur cet article

Les restaurateurs de la région de Rimouski étaient heureux lundi à l'idée d'accueillir leurs premiers clients de l'année. Même si la réouverture fait du bien aux propriétaires, la rentabilité demeure une source d’inquiétude.

«On a des réservations, il y a de l'effervescence sur les réseaux sociaux, mais est-ce que ça va se traduire en ventes directes, est-ce qu'avec les contraintes du nombre de personnes, ce sera rentable?» s'est questionné Steven Guimond-Corriveau, le copropriétaire du 9 resto déjeuner.

Lundi matin, vers 9h30, le téléphone ne dérougissait pas à ce restaurant de Rimouski, qui accueillait déjà une vingtaine de clients lors du passage de TVA Nouvelles. «On vit le moment présent et on ne pense pas au fait qu'on pourrait refermer dans trois semaines. On n'a pas le choix. On y va à fond le train!» a lancé M. Guimond-Corriveau.

«Quand on vit seule, ce n'est pas toujours évident, alors pouvoir revenir au restaurant, c'est wow», a lancé une cliente à TVA Nouvelles. «On avait dit qu'on serait là à la réouverture et on est là», a ajouté une autre.

Certains clients étaient surpris de se faire demander leur carte d'identité ou une preuve de résidence à l’entrée. En ce sens, les restaurateurs indiquent qu'il y a aussi beaucoup «d'éducation» à faire sur les nouvelles mesures, mais que jusqu'ici, la clientèle se montre très collaborative.

«Ce n'est pas simple pour les gens de connaître les mesures pour chaque type de commerce. Alors on va maîtriser les nôtres et on essayer de transmettre l'information clairement», a souligné la propriétaire du restaurant Le Crêpe Chignon, Stéphanie Proulx.

Au restaurant Le Crêpe Chignon, qui ouvrira ses portes mardi, la propriétaire est très emballée à l'idée d'accueillir des clients en salle de nouveau.

«On commence à être vraiment bons [avec les mesures], on l'a déjà fait, alors on sait où en s'en va, a ajouté Mme Proulx. Le téléphone ne dérougit pas pour des réservations, alors c'est vraiment stimulant.»

Bien que les restaurateurs se disent maintenant habitués de s'adapter aux différentes mesures et habitués de se réinventer, ils espèrent qu'il n'y aura pas de retour en arrière cette fois-ci et que leurs restaurants resteront ouverts pour de bon.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.