/entertainment/star-academie
Navigation

«Star Académie» en mettra plein la vue dès dimanche

Coup d'oeil sur cet article

Ça pétaradera de partout aux variétés du dimanche de Star Académie, dans un environnement digne des plus grandes stars. La production le réitère: les Académiciens s’éclateront sur la plus grande scène intérieure de variétés au Canada. 

• À lire aussi: Émission spéciale: Star Académie à Sans rancune

• À lire aussi: «Star Académie»: déjà 100 000 votes pour les candidats

Un «terrain de jeu au niveau technique et artistique». Voilà les termes employés par la directrice artistique et metteuse en scène Marcella Grimaux (Loud, Jean Leloup, etc.), en visioconférence, lundi, pour décrire l’impressionnant plateau, en fabrication depuis mai 2020, qui accueillera l’animateur Patrice Michaud, les chanteuses et chanteurs de Star Académie et d'autres invité(e)s chaque semaine (voir encadré).

Non, il n’y aura pas de public pour acclamer nos étoiles montantes et établies, mais on donnera le change autrement. La pandémie n’affectera pas l’envergure du spectacle, jure-t-on. Les musiciens (50% d’hommes, 50% de femmes), entre autres, seront beaucoup plus à l’avant-plan qu’en temps normal, pour pallier l’absence de spectateurs, et chaque numéro aura son ambiance bien à lui, avec tout un bataillon d’éclairages et d’écrans frontaux (40 pieds de haut) et latéraux (une quinzaine de pieds de haut).

De nouveaux concepts de numéros ont été imaginés pour actualiser cette version 2021 de Star Académie et ses happenings dominicaux. Comme ces «Chansons de la nation», des titres immortels de la chanson québécoise que revisiteront les Académiciens et Gregory Charles pour célébrer le patrimoine musical québécois. Ou la portion «Playlist» et ses thématiques, qui s’inspireront de nos façons de consommer la musique en 2020 et des nouvelles connaissances des Académiciens. Ou ce segment piano-voix, qui offrira des moments plus sobres et intimistes.

  • Écoutez la chronique culturelle d’Anaïs Guertain-Lacroix à l’émission de Pierre Nantel sur QUB radio:

Bourses, tournée, album...

Évidemment, les dimanches de Star Académie demeureront des soirées d’élimination, où trois candidats devront défendre leur place. Cette année, les professeurs se baseront sur la performance offerte par les participants au gala du dimanche précédent pour passer cinq d’entre eux en évaluation, puis en placer trois en danger. Les mises en danger seront mixtes.

À la fin de la saison, un total de 325 000$ en argent sera distribué parmi les jeunes révélations de Star Académie. Le grand gagnant mettra la main sur une bourse de 125 000$, le deuxième finaliste acceptera un montant de 50 000$, et chacun des 15 académiciens recevra une «contribution à l’artiste» de 10 000$.

C’est sans compter le traditionnel album de groupe qui sera mis en marché par Musicor en cours d’année, dont dérivera très probablement une tournée Star Académie, si les conditions sanitaires le permettent. Le gagnant, lui, sortira de l'aventure avec un contrat d’artiste sous l’un trois labels de Québecor (Musicor, Ste-4 Musique, MP3 Disques).

Sinon, une partie des profits amassés grâce aux votes du public du dimanche sera versée à deux organismes qui viennent en aide aux adolescents, Tel-Jeunes et la Fondation Jeunes en Tête.

Gros lancement

Ce dimanche 14 février, c’est le grand soir, le début de saison officiel de Star Académie 2021. Des 21 aspirants Académiciens toujours dans la course, 12 apprendront en direct qu’ils sont automatiquement admis à l’Académie, campée dans le Manoir Maplewood, à Waterloo. Les neuf autres devront interpréter une chanson pour gagner leur droit de poursuivre; du lot, trois seront sauvés – deux par le public et un autre par le corps professoral (Lara Fabian, Gregory Charles, Ariane Moffatt) – et se joindront eux aussi à la cohorte.

À l’heure qu’il est, les 21 candidats – qui sont en quarantaine depuis deux semaines, COVID-19 oblige – ont déjà fait leurs valises, répété leur morceau et même rempli leur déclaration de revenus annuelle, histoire de pouvoir plonger dans l’aventure l’esprit tranquille.

On nous enjoint de ne pas manquer l’ouverture de ce premier gala, qu’on promet remarquable. Des prestations de Louis-Jean Cormier, Corneille, FouKi, Les Sœurs Boulay, Laurence Nerbonne et Alaclair ensemble et un certain Patrice Michaud, ainsi qu’un segment spécial Saint-Valentin regroupant les plus belles mélodies d’amour, et un numéro-signature de tous les styles sous le thème de l’union qui fait la force, meubleront les deux heures trente suivantes. Le directeur artistique Mika et le professeur d’identité Pepe Munoz seront présents plus tard dans la saison en chair et en os, et Mika adressera un clin d’œil à ses protégés dimanche.

Ça sera également l’occasion d’entendre pour la première fois la pétillante pièce-thème de cette nouvelle mouture, Maintenant et partout, composée par Jérôme 50, Julyan et Hubert Lenoir, qu’on pourra d’ailleurs télécharger sur les plateformes numériques et entendre dans les radios dès le 17 février.

Parmi les 400 talents qui oeuvrent à construire ces tonitruants rendez-vous (à plus de deux mètres!), on compte les réalisateurs Yves Lefebvre et Maxime Bissonnette-Théorêt, le directeur musical Alex McMahon (Ariane Moffatt, Louis-Jean Cormier) et Team White, duo gagnant de la première édition de Révolution, qui signe toutes les chorégraphies. Gregory Charles collabore également au contenu musical en plus d’être professeur de chant.

Visages de «L’escouade Star Académie», Mathieu Dufour, Mélissa Bédard et Pierre-Yves Roy-Desmarais prendront le pouls de la frénésie Star Académie «sur le terrain» et iront à la rencontre des familles des Académiciens et du public. C’est notamment le trio de L’escouade... qui fera faire la visite du propriétaire de l’Académie au public en primeur.

Cellulaires

Pour la première fois de l’histoire de Star Académie, dans leur maison, les Académiciens auront en poche un téléphone cellulaire, notamment pour se familiariser avec la gestion adéquate des réseaux sociaux. Les périodes d’utilisation des appareils seront encadrées et supervisées à des moments précis de la semaine. Comme à l’époque, au quotidien, les jeunes auront droit à une minute par jour pour jaser avec un membre de leur entourage au téléphone.

Star Académie, dès le dimanche 14 février, à 19h, à TVA. Les galas seront diffusés simultanément à QUB radio et sur TVA+, où ils seront disponibles en rattrapage toute la saison, au même titre que les quotidiennes.

Le plateau de variétés en chiffres:    

  • Plus gros plateau de variétés au pays.  
  • 33 jours et 17 camions-remorques ont été nécessaires pour monter le décor du plateau de Star Académie, au studio MELS de Saint-Hubert.  
  • La superficie du plateau est de 6200 pi2, l’équivalent de deux scènes de production de spectacle d’aréna bout à bout.  
  • Le plateau se décline à 270 degrés, pour permettre un maximum d’angles de prises de vue et des numéros spectaculaires, avec plateforme centrale élévatrice.  
  • Le studio compte 15 caméras, 800 projecteurs d’éclairages, 1076 tuiles de vidéo, 30 kilomètres de câblage, 48 micros sans fil, un plafond polyvalent et automatisé, et un imposant jeu d’écrans.    

Le déroulement de la quotidienne:    

  • La quotidienne Star Académie sera diffusée à TVA du lundi au jeudi, à 19h, à compter du 15 février.  
  • Un écart de 24 heures séparera les événements à l’académie et leur diffusion dans les quotidiennes, avec une approche documentaire.  
  • Lundi: retour sur le variété du dimanche, post mortem avec la directrice Lara Fabian et annonce des mises en évaluation.  
  • Mardi: cours d’identité artistique, évaluation devant le corps professoral et annonce des mises en danger.  
  • Mercredi: cours de création musicale avec Ariane Moffatt, annonce des invités du prochain variété, répartition des numéros et atelier de création au Lab musical.  
  • Cours de voix et de musique avec Gregory Charles, cours de la directrice et préparation des candidats en danger avec Lara Fabian et visite d’un artiste invité.