/world/middleeast
Navigation

COVID-19: l'Iran lance sa campagne de vaccination

COVID-19: l'Iran lance sa campagne de vaccination
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Téhéran | L'Iran a débuté mardi la campagne de vaccination contre la COVID-19, selon des images diffusées en direct par la Télévision d'État de ce pays le plus touché par la pandémie au Proche et au Moyen-Orient. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

«Nous commençons la vaccination nationale contre la COVID-19», a indiqué le président iranien Hassan Rohani, qui participait en visioconférence à la cérémonie organisée dans un hôpital de Téhéran.

Avant le début du programme de vaccination, M. Rohani a rendu hommage à «la mémoire des martyrs des défenseurs de la santé», faisant allusion à des dizaines de personnel soignant ayant succombé dans la lutte contre la maladie virale en Iran.

Les premiers lots du vaccin russe Spoutnik V sont arrivés jeudi à Téhéran et deux autres sont attendus d'ici les 18 et 28 février, selon les responsables iraniens.

La COVID-19 a tué plus de 58 500 personnes sur plus de 1,4 million de personnes contaminées en Iran, selon le ministère de la Santé. Le pays compte plus de 80 millions d'habitants.

«Les êtres chers qui vont être vaccinés aujourd'hui sont des médecins et des infirmières», a indiqué le ministre de la Santé, Saïd Namaki, ajoutant que «les personnes âgées de plus de 65 ans, et les personnes atteintes de maladies chroniques» seront prioritaires pour les premières doses.

Outre le vaccin Spoutnik V, l'Iran va recevoir de la part du groupe anglo-suédois AstraZeneca «en février 4,2 millions de doses de vaccin via Covax», un dispositif destiné à fournir des vaccins aux pays les plus défavorisés, selon le ministre de la Santé.