/sports/tennis
Navigation

Un duel tout canadien

Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov s’affronteront au troisième tour à Melbourne

Un duel tout canadien
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov croiseront le fer à l’occasion du troisième tour des Internationaux d’Australie jeudi soir. Une confrontation très attendue dans les cercles du tennis canadien.

• À lire aussi: Internationaux d’Australie: Andreescu trébuche

• À lire aussi: Déjà la fin pour Fernandez à Melbourne

• À lire aussi: Internationaux d’Australie: Pospisil ne fait pas le poids contre Medvedev

Ce sera la quatrième confrontation entre ces deux jeunes prodiges chez les professionnels. Shapovalov a remporté deux de trois premiers duels. 

Lorsqu’on parle aux principaux intéressés, ils ne sentent pas qu’il y a une rivalité entre eux. 

« Ce n’est pas la première fois qu’on s’affronte et ni la dernière, a souligné Félix Auger-Aliassime. C’est la même chose chaque fois. 

« Nous sommes des coéquipiers. Lorsque nous sommes ensemble, nous avons du bon temps. Lorsque nous nous retrouvons dans des compétitions comme la Coupe Davis ou la Coupe ATP, nous voulons toujours ce qu’il y a de mieux pour l’équipe. »

Ce sera la troisième fois que le Québécois et l’Ontarien en viendront aux prises dans un tournoi du Grand Chelem. 

« C’est une grosse opportunité pour chacun de nous, a ajouté Auger-Aliassime. C’est un match important. On va seulement rivaliser au maximum de nos capacités. »

Un duel tout canadien
Photo AFP

Excitation

Après sa victoire décisive en trois manches contre l’Australien Bernard Tomic, Shapovalov a relativisé l’importance du duel contre son ami de longue date. 

« C’est sûr que c’est excitant d’affronter Félix, a souligné la 12e raquette mondiale dans la nuit de mercredi. Toutefois, pour moi, c’est un match comme les autres. 

« Je vais me préparer de la même façon. C’est seulement le tour suivant pour moi. »

Avec la présence de trois Canadiens dans le top 20 mondial, c’est normal qu’ils finissent par s’affronter à un certain moment dans les tournois. 

« Tôt ou tard, tu vas affronter un autre Canadien dans le tableau principal, a ajouté Shapovalov. Les Canadiens ne veulent jamais jouer contre leurs compatriotes, mais ça arrive tellement souvent qu’on traite cela comme un match habituel. »

Souvenirs d’enfance

Auger-Aliassime et Shapovalov se souviennent bien de leur premier rendez-vous alors qu’ils étaient encore des gamins. 

«Je pense que j’avais huit ans, a expliqué celui qui a grandi à L’Ancienne-Lorette (au lieu de Montréalais). Ils avaient sélectionné les meilleurs joueurs de 12 ans et moins pour un camp national. 

« J’avais rencontré Denis pour la première fois à Toronto. Il utilisait déjà une raquette d’adulte et il frappait déjà son revers à une main. Il avait seulement neuf ans. 

« J’avais été très impressionné en le voyant en action pour la première fois. Je le suis encore par ce qu’il accomplit. On se connaît depuis que nous sommes enfants. »

Selon les souvenirs de Félix, Shapovalov l’avait battu de façon décisive. 

« Je ne me souviens pas de ce match, a expliqué l’Ontarien. Il a dit que je l’avais battu 6-0 et 6-0. Je ne m’en souviens pas. Nous nous sommes affrontés si souvent qu’on commence à oublier certains matchs du passé. »

Les trois confrontations Shapovalov–Auger-Aliassime chez les professionnels  

2019 Internationaux des États-Unis (1er tour) Victoire de Shapovalov : 6-1, 6-1 et 6-4

2019 Masters 1000 de Madrid (1er tour) Victoire d’Auger-Aliassime : 6-2 et 7-6

2018 Internationaux des États-Unis (1er tour) Victoire de Shapovalov : 7-5, 5-7 et 4-1 (abandon médical d’Auger-Aliassime)