/news/politics
Navigation

Commentaire sur ses enfants: Legault piqué au vif

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre François Legault a été piqué au vif par un commentaire de Paul St-Pierre Plamondon voulant qu’il ait violé les règles de santé publique.

• À lire aussi: Legault et les règles de santé publique: PSPP retire ses propos

• À lire aussi: Semaine de relâche: les zones rouges pourraient être prolongées

Le chef péquiste a affirmé que le premier ministre avait transgressé les consignes sanitaires en recevant ses enfants dans la cour arrière de son domicile pour une photo où on le voit poser sur une planche à neige. «Ils ne demeurent pas dans la même maison», avait déclaré Paul St-Pierre Plamondon en point de presse, à l’Assemblée nationale.     

  • Écoutez l'analyse de Caroline St-Hilaire et d'Antoine Robitaille avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

Mais le gouvernement Legault a rapidement déclaré qu'au contraire, les enfants du premier ministre, jeunes adultes, vivent bel et bien avec lui.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

De plus, François Legault a nié avoir accordé un contrat à une entreprise pour prendre la photo diffusée sur les réseaux sociaux.  

«Mais ce qui me choque, là-dessus, et puis ce que je voudrais dire à M. St-Pierre Plamondon, au chef du PQ, c'est que c'est assez dur, il me semble, la politique, qu'on devrait laisser les enfants en dehors de ça, a-t-il déclaré en point de presse jeudi. Hier, j'ai parlé avec mes enfants, mon épouse, qui était choquée que ces informations-là soient publiques. Je ne comprends pas M. St-Pierre Plamondon. Donc, des mensonges, puis, en plus, parler de famille, parler des enfants, il me semble qu'on ne devrait pas voir ça en politique, là, on devrait respecter la famille des politiciens.» 

Dans l’entourage de Paul St-Pierre Plamondon, on affirme que le chef péquiste a tenté de contacter le premier ministre dès mercredi « dans le but d’offrir ses excuses ». Les horaires des deux hommes ne leur ont pas encore permis de se parler de vive voix, mais un nouvel appel sera tenté aujourd’hui ou demain.    

Plus de détails suivront... 

  • Écoutez la chronique de Madeleine Pilote-Côté à QUB radio