/sports/tennis
Navigation

Une première depuis 1968

Auger- Aliassime et Raonic passent à la ronde des 16 à Melbourne

Après avoir inscrit un point aux dépens de Denis Shapovalov, le Québécois Félix Auger-Aliassime a manifesté sa joie à Melbourne, vendredi.
Photo AFP Après avoir inscrit un point aux dépens de Denis Shapovalov, le Québécois Félix Auger-Aliassime a manifesté sa joie à Melbourne, vendredi.

Coup d'oeil sur cet article

Félix Auger-Aliassime et Milos Raonic ont permis au tennis canadien d’écrire une page d’histoire avec leur victoire respective au troisième tour des Internationaux d’Australie. 

• À lire aussi: Une bulle sanitaire pour les joueurs

• À lire aussi: «Félix a très bien joué»- Denis Shapovalov

C’est la première fois depuis 1968, soit depuis l’ère open, que le Canada voit deux de ses représentants masculins se qualifier pour la ronde des 16 à Melbourne. 

Après avoir inscrit un point aux dépens de Denis Shapovalov, le Québécois Félix Auger-Aliassime a manifesté sa joie à Melbourne, vendredi.
Photo AFP

Au cours de la cinquième journée d’activité, Auger-Aliassime a défait Denis Shapovalov en trois manches (7-5, 7-5 et 6-2), alors que Raonic a vaincu le Hongrois Marton Fucsovics (7-6 [2], 5-7, 6-2 et 6-2). 

« Ce n’est jamais facile de jouer contre Denis. Pas seulement parce qu’on se connaît bien, mais aussi parce qu’il est un excellent joueur, a indiqué Auger-Aliassime dans une conférence de presse virtuelle. C’était un gros défi.

Après avoir inscrit un point aux dépens de Denis Shapovalov, le Québécois Félix Auger-Aliassime a manifesté sa joie à Melbourne, vendredi.
Photo AFP

« Le fait de pouvoir l’emporter en trois manches contre lui a une signification importante pour moi. C’est bon pour mon niveau et ma confiance. J’espère que je vais pouvoir bâtir quelque chose d’intéressant à partir de cette victoire. »

Avec ce triomphe, le Québécois a accédé au quatrième tour d’un tournoi du Grand Chelem pour la deuxième fois de sa carrière. L’an dernier, il avait atteint la même étape aux Internationaux des États-Unis. 

Au prochain tour, il affrontera le Russe Aslan Karatsev, qui a surpris le huitième favori du tournoi, Diego Schwartzman.   

Séjour avec Nadal

Avant la période des Fêtes, Auger-Aliassime s’est entraîné pendant deux semaines à l’Académie de Rafael Nadal à Majorque, en Espagne. Durant cette quinzaine, il en a profité pour frapper des balles avec l’excellent gaucher, mais également l'oncle de Rafa, Toni Nadal, qui est entraîneur. 

Après avoir inscrit un point aux dépens de Denis Shapovalov, le Québécois Félix Auger-Aliassime a manifesté sa joie à Melbourne, vendredi.
Photo AFP

« Je voulais que ça m’aide à atteindre l’étape suivante dans ma carrière, a expliqué la 19e raquette mondiale. Je voulais voir ce qu’ils pensaient de mon jeu et voir ce qu’ils pouvaient m’apporter. 

« C’était un passage important pour moi. Ça m’a beaucoup apporté. On a travaillé sur tous les aspects de mon jeu. »

Les Nadal ont notamment peaufiné son placement de balle, son agressivité dans ses frappes et sa concentration dans les moments du match. 

« Ce n’est que le début d’une collaboration. Je suis content de l’avoir fait. Les petits changements rapportent déjà. Je suis de plus en plus solide et constant dans ce que je fais. »

Ce séjour rapporte déjà des dividendes à Auger-Aliassime. Il présente une fiche de 7-1 depuis le début de l’année. 

Raonic contre Novak

Après avoir inscrit un point aux dépens de Denis Shapovalov, le Québécois Félix Auger-Aliassime a manifesté sa joie à Melbourne, vendredi.
Photo AFP

Pour revenir à Raonic, il aura un gros défi devant lui au quatrième tour quand il croisera le fer avec Novak Djokovic. C’est la deuxième année de suite qu’ils s’affrontent à Melbourne. 

L’an dernier, le Serbe avait éliminé le Canadien aux quarts de finale. On peut penser que Raonic voudra prendre sa revanche. 

C’est la huitième fois que le Canadien atteint les huitièmes de finale en 11 participations aux Internationaux d’Australie. Il est passé à la ronde suivante à cinq reprises. 

« Je suis heureux d’avoir la chance d’aller plus loin dans ce tournoi, a souligné Raonic après sa victoire contre Fucsovics. Ce sera de plus en plus difficile à compter du prochain match. Je vais devoir trouver une façon d’être meilleur. »

Par ailleurs, les Internationaux d’Australie se dérouleront à huis clos pour les cinq prochains jours. Une éclosion de COVID-19 à Melbourne a forcé le gouvernement australien à annoncer un confinement général. 

Depuis le début de l’événement, les organisateurs avaient le droit d’accueillir un maximum de 30 000 spectateurs par jour sur le site du tournoi. On a vu des gradins remplis lors de certains matchs, et l’ambiance était intéressante pour les joueurs. 

On va souhaiter que ce nouveau confinement soit suffisant pour permettre aux amateurs d’assister à la conclusion du tournoi sur place.