/entertainment/movies
Navigation

Freaky: drôlement terrifiant

Freaky marie habilement la comédie et l’horreur

Freaky
Photo courtoisie Kathryn Newton et Vince Vaughn incarnent avec fougue un meurtrier et sa victime adolescente dont les esprits se trouvent inversés.

Coup d'oeil sur cet article

L’horreur et la comédie peuvent cohabiter avec succès dans un seul et même film. Mais pour ça, ça prend du doigté et du flair. Heureusement, le cinéaste américain Christopher Landon n’en manque pas, comme en fait foi son film Freaky, débarqué en vidéo sur demande la semaine dernière. 

L’union de l’horreur et de la comédie en est une fréquente, certes, mais aussi, capable tant du meilleur (Shaun of the Dead, Tucker and Dale vs. Evil) que du pire (les derniers chapitres de la saga Scary Movie). 

Alors dans lequel de ces deux clans allait se situer Freaky, dernière offrande de Christopher Landon ? La réponse s’est imposée rapidement : dans le premier, aux côtés des meilleures entrées du genre. 

Car le cinéaste derrière Happy Death Day affiche d’entrée de jeu ses couleurs avec ce sixième long métrage en carrière. En effet, quelques minutes suffisent à comprendre qu’il s’amuse à brasser les cartes et faire fi des conventions éculées du genre, que ce soit dans son approche humoristique — et franchement hilarante — ou encore son traitement rafraîchissant du filon queer et d’identité de genre. 

Esprits et corps inversés

On y retrouve une jeune adolescente sans histoire et presque anonyme, tant dans les couloirs de son école secondaire qu’au sein de sa famille éclatée dont l’harmonie ne tient qu’à un fil. 

Mais dans la petite municipalité où elle demeure, un tueur rôde, laissant derrière lui une traînée de victimes. Et lorsqu’il jette son dévolu sur notre héroïne, les choses ne se passent pas exactement comme prévu, l’arme de son crime provocant plutôt un échange d’esprits entre leurs deux corps. 

Eh oui ! au lendemain de cette attaque, l’adolescente se réveille dans le corps du meurtrier bourru... et vice-versa. Pensez à Big, par exemple, mais arrosé d’une généreuse dose d’hémoglobine. 

On se laisse volontiers porter par le résultat, une course contre la montre pour réaligner corps et esprits versant autant dans l’humour que dans l’épouvante. Et ça, c’est en grande partie grâce au talent des deux interprètes principaux, nommément Vince Vaughn et Kathryn Newton. 

Freaky ★★★1⁄2

  • Un film de Christopher Landon.
  • Avec Kathryn Newton, Vince Vaughn et Celeste O’Connor. Disponible en vidéo sur demande.