/news/provincial
Navigation

Ville de Québec: le vieux Colisée pourrait ne pas être démoli

Ville de Québec: le vieux Colisée pourrait ne pas être démoli
Photo d'archives, Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir affirmé à plusieurs reprises que le Colisée de Québec sera démoli, la Ville de Québec laisse désormais entendre que le vieil édifice pourrait être sauvé et qu’il pourrait abriter certains sports à la popularité grandissante.

C’est ce que le maire Régis Labeaume a suggéré, lundi en fin d’après-midi, juste avant le conseil municipal.  

« Il y a des besoins en sports et loisirs qui étaient moins populaires dans les dernières années et qui montent (...) Est-ce qu’au lieu de construire une infrastructure neuve pour un certain nombre de sports, on ne pourrait pas utiliser le Colisée ? Est-ce qu’on a besoin de le sécuriser partout ? », a laissé tomber le maire. Ce dernier n’a toutefois pas voulu dire à quels sports il faisait référence.

Chose certaine, « si on investit dans ces sports-là, ce ne sera pas pour cinq ans. Si on prend une décision, ce sera à long terme », a assuré M. Labeaume.

Sans exclure complètement l’option de dépenser 8 millions $ pour démolir le Colisée, le maire de Québec a donc expliqué que plusieurs scénarios sont étudiés par un comité interne chargé d’imaginer la « conversion » de l’édifice inauguré en 1949.

« On a encore une couple d’affaires à évaluer pour être bien sûrs de notre coup », a-t-il fait savoir.

Location au FEQ

Fin 2020, la Ville de Québec a annoncé qu’elle louera une partie du Colisée au Festival d’été de Québec (FEQ) pour lui permettre d’entreposer des équipements.

Dans un sommaire exécutif rendu public lundi, on apprend que ce bail sera d’une durée de 30 mois. Il débutera le 1er avril 2021 et il se terminera le 30 septembre 2023.

« Le bail prévoit une option de renouvellement d’un an, à la discrétion de la Ville », ajoute-t-on.

Il est donc acquis que l’édifice ne serait pas démoli avant la fin du bail, a confirmé le maire. 

En tout, le FEQ louera une superficie de 2205 mètres carrés à l’intérieur de l’amphithéâtre et de 560 mètres carrés dans le stationnement P3 d’ExpoCité.

Loyer annuel de 162 600 $

Le loyer mensuel qui sera versé par le FEQ à la municipalité sera de 13 550 $ (plus taxes), ce qui correspond à un loyer annuel total de 162 600 $.

Cela permettra à la Ville d’éponger les coûts annuels fixes de 120 000 $ pour « l’hibernation » du Colisée Pepsi, a précisé Régis Labeaume.

Le dernier événement public au Colisée de Québec – un concert de Metallica – a eu lieu en septembre 2015.