/world/america
Navigation

Brésil: couvre-feu dans l’État de Bahia pour lutter contre la COVID-19

Coronavirus Covid-19 background - 3d rendering
Photo Adobe stock

Coup d'oeil sur cet article

RIO DE JANEIRO | Le gouverneur de l’État de Bahia, dans le nord-est du Brésil, a annoncé mardi l’instauration d’un couvre-feu dès vendredi pour lutter contre une flambée de l’épidémie de COVID-19.

• À lire aussi: [EN DIRECT 16 FÉVRIER] Tous les développements de la pandémie

La mesure appliquée entre 22h et 5h entrera en vigueur pour une semaine, a annoncé en conférence de presse le gouverneur Rui Costa. Elle concernera la grande majorité de cet État de 15 millions d’habitants, dont la capitale Salvador.

«Avec cette mesure, nous espérons sauver des vies et nous assurer qu’il y aura des lits dans les hôpitaux pour ceux qui en ont besoin», a déclaré M. Costa.

Le taux d’occupation des lits en réanimation dans l’État est actuellement de 74%. Certains hôpitaux sont déjà saturés, a indiqué le gouverneur.

La courbe des décès dus à la COVID-19 dans l’État a grimpé en flèche au cours des derniers jours, et la barre des 10 000 morts a été franchie.

Avec plus de 240 000 décès, le Brésil, qui compte 212 millions d’habitants, est le deuxième pays le plus endeuillé par l’épidémie de COVID-19 en chiffres absolus, derrière les États-Unis.

Plusieurs États et métropoles ont eu recours au couvre-feu depuis l’apparition de l’épidémie en mars 2020 pour tenter de contenir la propagation du virus.

Le gouvernement fédéral n’a en revanche fait appliquer ni couvre-feu ni confinement.

Le président d’extrême droite Jair Bolsonaro, qui n’a eu de cesse de minimiser la gravité de l’épidémie, estime qu’il s’agit d’un remède «pire que le mal» en raison des conséquences économiques.