/finance
Navigation

Les ratés d’OK POKER pourraient coûter cher à Loto-Québec

Coup d'oeil sur cet article

Loto-Québec devra se défendre contre une action collective visant une possible faille sur sa plateforme en ligne OK POKER qui pourrait avoir avantagé certains joueurs lors de parties de poker Texas Hold’em.

La semaine dernière, la Cour supérieure du Québec a donné le feu vert à la démarche juridique déposée l’an dernier par l’avocat Joey Zukran du cabinet LPC Avocats, au nom d’Elisabetta Bertucci.

Cette dernière allègue, dans des documents publics, « qu’entre le 9 juillet 2019 et le 18 mai 2020, seulement les joueurs utilisant un iPad pouvaient voir les cartes individuelles abandonnées des gagnants des mains non contestées dans l’historique des mains sur la plateforme OK POKER ».

Plusieurs millions

Les joueurs utilisant un ordinateur n’avaient pas accès à ces informations qui permettaient de récolter des données sensibles sur tous les joueurs à leur insu, notamment concernant leurs stratégies de jeu. 

Cette faille pourrait avoir avantagé certains participants. La facture pourrait être de plusieurs millions de dollars pour Loto-Québec, si elle perd.

L’action collective réclame le remboursement de la totalité des sommes versées par tous les joueurs de poker ayant utilisé ce site, ainsi que des dommages punitifs de 300 $ pour chaque membre du groupe. Ce montant pourrait toutefois être appelé à changer, au cours des prochains mois. 

L’avocat demande également à Loto-Québec de permettre à chaque utilisateur de changer de pseudonyme afin de rendre caduques les informations récoltées sur les joueurs par le passé. 

L’action collective vise toutes les personnes qui, depuis le 9 juillet 2019, ont payé un montant pour jouer au poker Texas Hold’em sur OK POKER. 

Tous les joueurs sont automatiquement inclus dans cette démarche juridique.

De son côté, Loto-Québec nie ces allégations et a l’intention de contester. C’est IGT Canada Solutions ULC qui est le fournisseur de cette plateforme pour la société d’État.

« Loto-Québec soutient, entre autres, que tous les joueurs pouvaient avoir accès à la même information dans l’historique des mains, et ce, peu importe l’appareil utilisé pour jouer », peut-on lire dans des documents publics.

Hier, la direction de Loto-Québec a préféré ne pas émettre de commentaire, « par respect pour le processus judiciaire ». 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.