/investigations
Navigation

Un ancien coach de Georges St-Pierre est extradé

Coup d'oeil sur cet article

Un ancien entraîneur du combattant Georges St-Pierre, qui avait été arrêté pour blanchiment d’argent en Argentine en octobre en vertu d’un mandat d’arrêt international, a été extradé au Canada il y a quelques jours.

• À lire aussi: Un ex-instructeur de «GSP» aurait caché 850 000 $

Victor Vargotskii a été l’instructeur de kickboxing du champion d’arts martiaux mixtes québécois durant les années 2000. Il serait un ancien tireur d’élite de l’Union soviétique, selon ce qu’a déjà indiqué St-Pierre dans un reportage.

Il fait face au Canada à plusieurs chefs d’accusation en lien avec du blanchiment d’argent.

Il a été accusé en 2019 de recyclage des produits de la criminalité, trafic et possession de biens criminellement obtenus et possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic.

Des millions de dollars

Le stratagème auquel il aurait participé aurait permis de faire sortir du Québec des millions de dollars provenant, entre autres, de la vente de drogue, selon l’enquête Projet Collecteur de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

L’ancien entraîneur de St-Pierre s’était enfui hors du pays deux mois après une perquisition effectuée en mars 2018 à son domicile de Montréal.

La GRC avait alors trouvé chez lui huit téléphones cellulaires, 531 425 $ en argent liquide et 16,24 kilos de haschich.

« L’extradition, c’était dans le but qu’il puisse faire face aux accusations », a commenté Geneviève Byrne, caporal à la police fédérale, en entrevue téléphonique, hier. 

La GRC a confirmé hier l’extradition de Vargotskii sur son compte Twitter.

Celui-ci a comparu le lendemain de son extradition vers le Canada, vendredi dernier, et il restera détenu jusqu’à sa prochaine comparution le 1er mars, a fait savoir la GRC.

Problèmes d’impôt

Notre Bureau d’enquête avait rapporté il y a peu de temps que Revenu Canada est aussi aux trousses de Vargotskii.

Selon un dossier à la Cour fédérale, Vargotskii n’aurait pas déclaré en six ans des revenus totalisant 845 993 $, soit 1124 % de ses revenus connus.

Le fisc conteste une manœuvre qu’il aurait utilisée pour rendre insaisissable sa maison de Montréal. Vargotskii « a la capacité de faire disparaître ses actifs rapidement », selon l’agence fédérale.

Dans une émission UFC All Access, en 2007, Georges St-Pierre affirmait avoir plus peur de son entraîneur que de son adversaire dans l’octogone. 

« Ce n’est pas normal », disait-il.