/news/coronavirus
Navigation

COVID-19 : des tests rapides à Sherbrooke et à Granby

Coup d'oeil sur cet article

Depuis lundi, les tests de dépistage rapides sont arrivés en Estrie. Seuls les usagers avec des symptômes apparents du virus depuis moins de sept jours peuvent subir le test.

• À lire aussi: Mesures pour la semaine de relâche: «C’est une question d’équilibre», dit le ministre Christian Dubé

• À lire aussi: COVID-19: au tour des entreprises de pouvoir utiliser les tests de dépistage rapide

Chez ces usagers, la charge virale est assez élevée pour être détectée par ce test rapide. Cela permet d'éviter le plus possible les faux positifs ou les faux négatifs.

L'analyse du test rapide ID NOW se fait en 15 minutes. Les résultats arrivent deux heures plus tard. Ceux du test standard sont reçus après 12 à 24 h.

Contrairement au test conventionnel, les tests rapides ne se font qu'un à un, de façon consécutive. Au Centre désigné de dépistage de Sherbrooke et à celui de Granby, on peut en faire trois à quatre à l’heure. Entre 50 et 100 tests peuvent être réalisés chaque jour.

Les deux centres de dépistage désignés ont reçu chacun quatre appareils de tests rapides. À Granby, les tests débuteront le 22 février.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres