/sports/ski
Navigation

Éliot Grondin termine au pied du podium

Éliot Grondin termine au pied du podium
Photo d'archives, COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

Éliot Grondin a terminé au pied du podium, jeudi à la Coupe du monde de snowboardcross de Reiteralm en Autriche.

Même s’il a raté le podium de peu, le planchiste de Sainte-Marie était très heureux de sa prestation.

« Je suis vraiment content de ma course, a déclaré le médaillé de bronze du dernier championnat mondial qui a eu lieu la semaine dernière à Idre Fjäll, en Suède. La finale a vraiment été serrée. J’occupais le deuxième rang avant le dernier virage. Il y a eu un accrochage qui m’a projeté vers la droite, et deux adversaires m’ont dépassé. Nous étions en fin de parcours dans une partie sans module et c’était assez difficile de dépasser. »

Grondin estime qu’il a connu une bonne journée de travail. « Je n’étais pas toujours au premier rang et j’ai réussi des dépassements, a expliqué le planchiste beauceron de 19 ans. Je suis content des stratégies adoptées. Le parcours était serré et il y a eu plusieurs accrochages. »

Respectivement médaillés d’argent et d’or au mondial, l’Autrichien Alessandro Haemmerle et l’Espagnol Lucas Eguibar ont pris les deux premières places, suivis de l’Américain Mick Dierdorff.

Bien classé

Avec cette 4e position, Grondin consolide sa deuxième place au classement général avec trois étapes de la Coupe du monde au calendrier, dont la finale qui aura lieu en Suisse le 20 mars. S’il reconnaît que le premier échelon sera difficile à atteindre, il croit fermement en ses chances de terminer la saison sur le podium au classement général.

« Terminer sur le podium au classement général serait vraiment génial, a-t-il mentionné. Le meneur [Alessandro Haemmerle] est le champion du Globe de cristal depuis quelques années, et ça va être difficile de le rejoindre. Ma deuxième place n’est pas coulée dans le béton, mais je ne suis pas trop nerveux de me faire dépasser. Celui qui me suit n’est pas un gros nom [Glenn de Blois avec 147 points], mais la lutte va être serrée avec les gars qui occupent les 4e, 5e et 6e places. »

Haemmerle compte 220 points comparativement à 162 pour Grondin. 

« Je démontre une belle constance depuis le début de la saison et je veux continuer de cette façon. Tout s’est déroulé rapidement depuis le mondial, et je vais profiter des prochains jours pour me reposer et relaxer avant les deux étapes de la Coupe du monde qui auront lieu du 3 au 5 mars à Bakuriani en Géorgie. »

McManiman termine septième

Chez les femmes, Audrey McManiman a terminé en 7e place, signant ainsi son meilleur résultat en Coupe du monde dans sa nouvelle discipline.

Elle avait pris le 6e rang à Québec lors du Big Air en 2015.