/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

Bernier à TVA Sports

Il conserve un rôle au sein de l’Académie du club montréalais

Coup d'oeil sur cet article

Depuis quelques jours, on s’attend à ce que Thierry Henry annonce son départ du CF Montréal pour l’Angleterre, mais c’est plutôt son adjoint, Patrice Bernier, qui ne sera pas de retour.

L’ancien capitaine de l’Impact a accepté une offre de TVA Sports pour revenir au sein de l’équipe de diffusion comme analyste. C’est un poste qu’il avait occupé en 2018 et 2019, tout juste après sa retraite sportive.

« C’est ma décision et je voulais être transparent avec tout le monde autour de moi », a-t-il assuré lors d’un entretien téléphonique hier après-midi.

Ambassadeur

Bernier ne quitte pas complètement le CF Montréal puisqu’il conservera des fonctions au sein de l’Académie à titre de superviseur post-formation. Il agira aussi comme ambassadeur du club.

« Nous respectons la décision prise par Patrice dans ce contexte particulier, a indiqué le président du CF Montréal, Kevin Gilmore. Tout en pouvant contribuer au rayonnement de notre sport grâce à ses connaissances et son expertise, il continuera de participer au développement de nos jeunes joueurs. »

Réflexion

La dernière année a permis à Bernier, qui est père de trois enfants âgés de 3 ans et demi, 7 ans et 9 ans, d’entreprendre une réflexion sur ce qu’il voulait faire.

« La dernière année m’a forcé à faire une introspection, admet-il. Si on enlève la COVID, je ne sais pas si j’ai cette réflexion-là. Il y a eu des arrêts et j’ai décroché du soccer pour la première fois depuis longtemps. »

« Les vacances m’ont aussi fait réfléchir et mon nom circulait pour l’Euro à TVA Sports et je leur ai mentionné que je pouvais en faire plus. »

Il n’en fallait pas plus pour qu’il remette en question son engagement à temps plein dans le personnel d’entraîneurs. Il va ainsi reprendre le poste laissé vacant par le départ récent de son ami et ancien coéquipier Hassoun Camara.

Famille

Sa famille a été au cœur de sa réflexion puisque, comme il le mentionnait, les nombreux arrêts vécus en 2020 lui ont enfin permis d’être pleinement intégré à la vie familiale. « On peut maintenant planifier des choses en famille. Avant, j’étais dans le processus, mais je n’étais pas toujours directement impliqué.

« Je n’avais jamais de fin de semaine, je ratais des activités familiales, je devais annuler ou arriver en retard. »

D’ailleurs, Bernier avait déjà réduit ses déplacements avec l’équipe l’an passé et est surtout resté à Montréal après le tournoi à Orlando, se déplaçant seulement pour les séries éliminatoires et la Ligue des champions. 

Autre chose

Patrice Bernier a pris sa retraite au terme de la saison 2017 et est ensuite resté dans le monde du soccer en intégrant d’abord l’Académie du club.

« Je sautais dans quelque chose dans lequel j’étais investi, mais je n’ai jamais pris de recul. J’ai toujours juste fait du foot, je n’ai jamais pris le temps de voir si je pouvais faire quelque chose d’autre.

« Il y a une question de croissance personnelle avec l’envie de voir autre chose. »

Cela dit, il n’écarte pas la possibilité de retrouver les lignes de côté un jour, mais préfère ne pas se projeter trop loin dans le temps.

« Je n’ai pas mis une croix sur le soccer, je vais rester comme ambassadeur. Je vais regarder les jeunes talents et je vais partager mon expertise avec les gens de l’Académie. Si je ne voulais vraiment pas coacher, j’aurais coupé les ponts complètement. »


L’AFC Bournemouth a officiellement demandé la permission au CF Montréal de discuter avec Thierry Henry.