/misc
Navigation

Les gens de Québec doivent décider du sort du tramway

Coup d'oeil sur cet article

Depuis plusieurs semaines, on sentait que le nouveau tracé du tramway proposé par M. Labeaume rendait François Legault et son équipe inconfortables.

Pour tenter de dénouer l’impasse, la CAQ va proposer son propre tracé.

Certains observateurs diront que la CAQ arrive sur le tard, mais le gouvernement du Québec a raison de vouloir présenter un trajet qui «répond mieux aux banlieues de Québec», comme M. Legault l’a dit. 

La pandémie

Les tensions entre le maire de Québec et le gouvernement caquiste dans le dossier du tramway de Québec auront placé la pandémie au second rang dans la Capitale-Nationale.

Cependant, nos élus devraient garder en tête l’impact que la pandémie aura sur l’organisation du travail et sur le déplacement des travailleurs.

Selon un sondage du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), 94,26% de leurs membres souhaitent poursuivre le télétravail après la pandémie. Dans une ville de fonctionnaires comme Québec, cet état d’esprit aura un impact réel sur le trafic et sur l’utilisation du transport en commun.

Même son de cloche du côté de l’Université Laval.

La rectrice, Sophie D’Amours, a souligné cette semaine que l’enseignement à distance était là pour de bon: «Pour la majorité de la communauté étudiante, toutefois, l’idéal se trouve à quelque part entre les deux, au milieu, avec certains apprentissages à distance et d’autres en présence.»

La population

En 2017, lors de l’élection municipale, Régis Labeaume était contre le tramway de sa rivale Anne Guérette.

Quelques mois plus tard, il proposait son propre projet de tramway. Ainsi, la population n’a jamais été consultée sur ce projet, lequel ne fait pas l’unanimité.

Pour que le tramway arrête de tourner en rond, c’est seulement la population de Québec qui pourrait dénouer l’impasse en novembre prochain en se prononçant lors d’un référendum sur la question.

Si un référendum s’organise, considérant le coût important de ce projet, les gens de Québec devront se demander si le tramway passera l’épreuve du temps.