/sports/fighting
Navigation

«GSP» contre Khabib : «C’est fini»

Georges St-Pierre.
Sébastien St-Jean / Agence QMI Georges St-Pierre.

Coup d'oeil sur cet article

Les amateurs d’arts martiaux mixtes devront se faire à l’idée: le Québécois Georges St-Pierre n’affrontera pas Khabib Nurmagomedov.

• À lire aussi: Un retour possible pour Khabib Nurmagomedov

• À lire aussi: Dana White tentera de convaincre Nurmagomedov

Le Russe a souvent mentionné vouloir affronter «GSP», sauf que le combat n’a jamais pu se concrétiser. St-Pierre était partant en 2018, mais il ne souhaitait pas s’engager avec l’Ultimate Fighting Championship (UFC) pour une série de combats. Le duel est tombé à l’eau et l’ancien champion des poids mi-moyens et des moyens a plutôt annoncé sa retraite en 2019.

Le président Dana White a finalement ouvert la porte au mois de janvier si c’était la condition pour permettre un retour à la compétition de Nurmagomedov. Cependant, pour «GSP», le dirigeant a remis en question cette possibilité, non sans avouer que l’âge commençait à faire son œuvre.

«Quand vous dites Georges St-Pierre, ce nom me motive vraiment. "GSP" m'excite vraiment, mais c'est fini, mon frère», a dit Nurmagomedov au site MMA Fightning, lundi, visiblement déçu de la situation.

«Il a [bientôt] 40 ans. Laissons tomber cela. Bien sûr, nous l'aimons en tant qu'être humain. Il est une légende. Il est la représentation décente des arts martiaux mixtes. Que ce soit comme ça, il y a GSP et il y a Khabib.»

Nurmagomedov a annoncé lui aussi sa retraite sportive après avoir vaincu Justin Gaethje lors de l’UFC 254 au mois d’octobre dernier.