/news/coronavirus
Navigation

Des «mesures additionnelles» dans les écoles annoncées sous peu

Trois autres écoles ont annoncé leur fermeture préventive en raison d’un cas suspecté de variant

Coup d'oeil sur cet article

Des discussions sont en cours avec la Santé publique concernant l’ajout de «mesures additionnelles» dans les écoles en raison «notamment» de l’apparition de variants de la COVID-19, qui forcent la fermeture complète de plusieurs établissements. Une annonce à ce sujet devrait avoir lieu d’ici la fin de la semaine.

• À lire aussi: Demi-classes: «Assez désastreux» pour les ados, selon les pédiatres

• À lire aussi: Nombre record de fermetures d’écoles: Québec pressé d’agir pour freiner les variants qui menacent le réseau scolaire

C’est ce qu’a indiqué au Journal mardi Jean-François Del Torchio, directeur stratégique au cabinet du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge. 

Il n’est toutefois pas question de reporter le retour en classe des élèves après la relâche. Ce scénario ne fait «absolument pas» partie des discussions, a précisé M. Del Torchio, alors que des rumeurs à ce sujet circulent sur les réseaux sociaux. 

Lundi, trois autres écoles ont annoncé une fermeture préventive en raison d’un cas suspecté de variant, reconnu pour être plus contagieux: l’école internationale Lucille-Teasdale à Brossard, de même que l’école primaire Eurêka et l’école secondaire Saint-Maxime, à Laval. 

Selon le site covidecolesquebec.org, une quinzaine d’écoles sont aux prises avec des cas de variants présumés. 

La semaine dernière, le ministre Roberge avait déclaré qu’il fallait «accepter de se remettre en question» avec «l’arrivée de nouveaux variants». 

«Il faut accepter de voir, avec la Santé publique, si on doit prendre davantage de mesures encore. On est très ouverts», avait-il affirmé à l’Assemblée nationale, en réponse à députée libérale Marwah Rizqy, qui réclamait une véritable stratégie pour faire face aux nouvelles souches de la COVID-19. 

Alors que le nombre de cas est en baisse dans la population de manière générale, le nombre d’éclosions est plutôt en hausse dans les écoles québécoises.  

On en recense 297, si bien que le réseau scolaire représente maintenant 34% de toutes les éclosions actives dans la province, comparativement à 35% pour les milieux de travail. 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres