/news/politics
Navigation

Le ministre Jean-Yves Duclos au repos forcé à la suite d’une embolie pulmonaire

Le ministre Jean-Yves Duclos
Photo d'archives Le ministre Jean-Yves Duclos

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre Jean-Yves Duclos se retrouve au repos forcé à la suite d’une embolie pulmonaire.

Le député fédéral de la circonscription de Québec a émis une courte déclaration sur son état de santé mardi en fin d’après-midi.

Jean-Yves Duclos est actuellement président du Conseil du Trésor au sein du gouvernement de Justin Trudeau.

« Au cours des derniers jours, je ressentais une douleur persistante au niveau de ma cage thoracique. Dimanche, je me suis finalement rendu à l’hôpital où l’on m’a diagnostiqué une embolie pulmonaire », a mentionné le politicien âgé de 56 ans.

Une embolie pulmonaire est une obstruction par un caillot de sang de l’une des artères qui mènent aux poumons.

Elle survient lorsqu’un caillot formé souvent dans les jambes migre et remonte vers les poumons.

Selon les cas, le caillot peut bloquer partiellement ou complètement l’artère.

De retour à la maison

M. Duclos a tenu à remercier le personnel hospitalier du CHUL de Québec pour les soins reçus. Il est déjà de retour à la maison et il se porte bien. Sa convalescence devrait être de courte durée.

« Sur l’avis du médecin, je vais prendre quelques jours de repos. La ministre Joyce Murray assurera l’intérim pendant ma brève absence », a terminé M. Duclos.

La ministre Murray dirigeait le Conseil du Trésor avant la nomination de M. Duclos en 2019.