/sports/golf
Navigation

Tiger échappe à la mort

Impliqué dans une violente sortie de route en Californie, le célèbre golfeur a dû être opéré d’urgence

Coup d'oeil sur cet article

Le week-end dernier à l’Invitation Genesis, Tiger Woods disait espérer participer au Tournoi des Maîtres dans six semaines. La vie lui a toutefois réservé un sort différent mardi. Impliqué dans un grave accident de la route en Californie, le golfeur a subi une autre importante intervention chirurgicale.

• À lire aussi: Tiger Woods: une brillante carrière parsemée d'embûches

Appelés sur la scène à l’ouest de la région de Long Beach, au sud de Los Angeles, les pompiers l’ont extirpé de son VUS à l’aide de pinces de désincarcération et de haches. 

L’athlète de 45 ans aux 82 victoires professionnelles, dont 15 titres du Grand Chelem, était conscient, lucide et calme lors des manœuvres d’urgence sur le coup de 7 h 18 (heure locale), mardi matin, ont informé les services de police et d’incendie.

Grièvement blessé aux jambes, il a été transporté au centre de trauma de l’hôpital Harbor-UCLA. 

L’agent de Woods, Mark Steinberg, a ensuite signalé que son client avait subi une intervention chirurgicale. 

Photo AFP

 Le « Tigre » a subi de « multiples fractures ouvertes » à la jambe droite qui ont nécessité de lui insérer une tige métallique dans le tibia et des vis pour consolider les os du pied et de la cheville, explique un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi.

  • Écoutez chronique d’Anaïs Guertain-Lacroix sur QUB radio:

Photo AFP

Les informations de la scène

Circulant sur le boulevard Hawthorne à bord d’un luxueux VUS, Woods a percuté la bordure du terre-plein, traversé les deux voies en sens inverse, frappé un arbre et fait plusieurs tonneaux avant de s’immobiliser sur un terrain boisé.

Les lourds dommages au véhicule ont prouvé la force de l’impact et la violence de l’embardée. De l’avis des policiers, « il est chanceux d’être encore en vie ».

Selon les informations dévoilées par le shérif du comté de Los Angeles en conférence de presse, Woods n’était sous l’influence d’aucune substance. 

Photo AFP

Ayant subi une cinquième intervention chirurgicale au dos il y a moins de deux mois, il se trouvait dans cette région pour participer à des tournages promotionnels pour le compte de GolfTV et Golf Digest. Le week-end dernier, il était l’hôte de l’Invitation Genesis, tournoi du circuit de la PGA remporté par Max Homa, dimanche. 

Selon le policier qui est venu à son secours sur la scène, le site de l’accident est un endroit chaud de la circulation, propice à de nombreux accidents. Par ailleurs, quelques minutes à peine après la violente sortie de route de Woods, de curieux automobilistes témoins de la scène ont aussi été impliqués dans un accident, mais sans conséquence. 

Photo AFP

Ceinturant un quartier résidentiel, le boulevard Hawthorne compte deux voies dans chaque direction. La limite de vitesse est réglementée à 40 m/h, soit 65 km/h sur cette route à forte inclinaison et sinueuse. Selon les policiers, les excès de vitesse y sont problématiques. Il n’est pas rare que la vitesse atteigne le double de la limite permise. 

Dans le cas de Woods, bien que l’enquête pour déterminer les causes de l’accident soit en cours, la thèse de la vitesse est privilégiée. Les enquêteurs n’ont aperçu aucune trace de freinage sur la chaussée. Le rapport sera rendu public au fil des prochaines semaines.   

  • Écoutez l'analyse de Mario Dumont sur QUB radio  

Pas une première

Il ne s’agit pas du premier accident du célèbre golfeur. Ses déboires derrière le volant ont débuté en novembre 2009 lorsqu’il a enfoncé sa Cadillac Escalade dans un arbre près de sa résidence floridienne. Il tentait alors de fuir sa femme Elin Nordegren, qui avait appris ses infidélités. 

Et à la fin de mai 2017, quelques semaines après son importante opération chirurgicale visant à souder des vertèbres, des patrouilleurs l’avaient trouvé en bordure d’autoroute à Jupiter, en Floride, alors qu’il était endormi au volant et fortement intoxiqué. Sa berline Mercedes endommagée montrait des traces d’un accident récent. L’alcool n’était pas en cause, mais plutôt l’ingestion de puissants médicaments antidouleur. 

Photo AFP

Menant une vie rangée depuis, Woods était revenu au sommet de sa forme en remportant avec éclat son 15e titre majeur au Tournoi des Maîtres, en avril 2019. Père de Charlie, 12 ans, et de Sam, 13 ans, il mentionne depuis plusieurs années que ses enfants sont sa priorité, reléguant sa carrière sur les allées au second ordre.     

  • Vincent Dessureault commente l'accident de Tiger Woods 

Maintes fois opéré pour des problèmes de genoux, dont les derniers remontent à août 2019, cette énième intervention chirurgicale aux jambes jette un sombre pressentiment sur la suite de sa carrière. Il souhaitait renouer avec l’action à Augusta, en avril.

À moins d’une nouvelle très encourageante, une présence sur l’auguste parcours en 2021 est utopique.

Parcours parsemé d’écueils 

45 ans | 82 victoires (1er rang de l’histoire) | 15 titres majeurs (2e rang de l’histoire) | Enfants : Charlie (12 ans) et Sam (13 ans)

Accidents de la route

Photo d'archives

27 novembre 2009, dans son quartier près d’Orlando. Il a percuté un arbre et une borne-fontaine à bord de sa Cadillac Escalade, faisant éclater au grand jour son scandale d’adultère alors qu’il était marié à Elin Nordegren.

Photo d'archives

29 mai 2017, sur une autoroute de la Floride. Il est arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies. Les policiers l’ont retrouvé endormi au volant en bordure de route et l’ont placé en détention. Woods était fortement intoxiqué par le cocktail de médicaments prescrits. Il a plaidé coupable aux accusations en octobre 2017. 

Dossier médical volumineux 

Chirurgies au dos 

  • 1re : mars 2014  
  • 2e : septembre 2015  
  • 3e : octobre 2015  
  • 4e : avril 2017  
  • 5e : décembre 2020    

Chirurgies au genou gauche 

  • 1re : décembre 1994   
  • 2e : décembre 2002  
  • 3e : juin 2008  
  • 4e : mai 2011  
  • 5e : août 2019    

Autres blessures : 

  • Dommage au cartilage du genou (avril 2007)  
  • Fractures de stress au tibia (juin 2008)  
  • Tendon d’Achille (décembre 2008 et mars 2012)  
  • Raideurs au cou (début mai 2010)    

Sous le choc... 

« Barbara et moi sommes profondément inquiets. Nous lui offrons tout notre soutien et nos prières dans ce moment difficile. Joignez-vous à nous pour lui souhaiter une chirurgie réussie et la meilleure guérison possible. » 

– Jack Nicklaus

« Tiger Woods est un membre de la famille du Augusta National. Cette nouvelle nous bouleverse tous. Nous prions pour lui et sa famille dans ces difficiles moments et nous souhaitons sa guérison complète. »

– Fred S. Ridley, Président du Augusta National

« Cette nouvelle me perturbe au point de me rendre malade. Je suis blessé de voir un ami proche impliqué dans un grave accident. J’espère qu’il va s’en tirer. Je m’inquiète aussi pour ses enfants, sa famille et son équipe. On lui envoie tous nos meilleurs vœux. Nous savons que Tiger est un combattant. Soigne-toi bien. »

– Justin Thomas

« Comme si son corps n’avait pas déjà assez souffert... J’espère que l’issue de ce terrible accident sera bonne. Je souhaite qu’il se remette sur pied et qu’on puisse le revoir sur le parcours aussi vite que possible. »

– Jon Rahm