/news/education
Navigation

Coup de pouce financier pour inciter des étudiants à ne pas décrocher

Coup d'oeil sur cet article

Québec injecte près de 5 millions $ dans un nouveau programme de bourses permettant de venir en aide à environ 4000 étudiants des cégeps et des universités qui risquent de décrocher en raison de la pandémie. 

Des bourses de 1200$ seront disponibles pour des étudiants à temps plein qui auront été ciblés par les établissements en raison de leurs difficultés académiques ou financières causées par le contexte actuel.  

La moitié de la somme sera versée une fois la session d’hiver réussie. L’autre versement se fera lorsque l’étudiant sera réinscrit à la session d’été ou à la session d’hiver, selon le parcours prévu. 

«C’est vraiment pour les étudiants qui sont sur le bord d’abandonner. On veut les rattraper, a affirmé au Journal la ministre Danielle McCann. On doit les encourager et on veut qu’ils se réinscrivent à la prochaine session.»  

Cette dernière affirme que l’aide financière aux étudiants «fait partie de leurs grandes préoccupations». «Un coup de pouce financier, ça peut faire la différence pour des étudiants», ajoute-t-elle. 

Même si les derniers chiffres dans le réseau collégial et universitaire ne permettent pas de conclure à une hausse considérable des abandons, la ministre n’est pas rassurée pour autant.  

«On a moins d’inquiétudes maintenant qu’on en avait au début de l’année scolaire, mais on en a quand même», laisse-t-elle tomber. 

Les étudiants n’ont pas à présenter de demandes pour obtenir ces bourses, ce sont les cégeps et les universités qui seront responsables de la sélection selon des critères qu’ils devront déterminer. 

Ce sont les établissements qui sont les mieux placés pour identifier les étudiants qui ont le plus besoin de cette aide financière, indique la ministre McCann.