/sports/golf
Navigation

Similarité avec Hogan

FILES-GOLF-ACCIDENT-WOODS
Photo AFP Tiger Woods

Coup d'oeil sur cet article

Victime d’un grave accident mardi, Tiger Woods a replongé les historiens du golf à une autre époque. Il y a 72 ans, le 2 février 1949, le célèbre Ben Hogan était victime d’un grave accident de la route en percutant un autobus.

• À lire aussi: La guérison sera longue

Comme Woods, « The Hawk » avait souffert de multiples fractures, mais à la jambe gauche. Les médecins doutaient de sa capacité à marcher à nouveau et prédisaient la fin de sa carrière. 

Alors âgé de 36 ans et au sommet de son art à l’époque, Hogan les avait fait mentir en déambulant dans les allées un an plus tard, remportant au passage l’Omnium des États-Unis. Sa légende était ainsi née. De 1950 à 1953, il avait remporté six conquêtes majeures. 

Hogan n’avait toutefois pas le volumineux dossier médical de Woods. Et ce dernier n’est évidemment plus au sommet de sa forme. 

Cette histoire inspirante du quatrième golfeur le plus décoré chez les pros (64 victoires) pourrait insuffler une bonne dose d’énergie à un Tigre grièvement blessé. 

Pas d’accusation

Par ailleurs, le shérif du comté de Los Angeles, Alex Villanueva, a mentionné mercredi que Tiger Woods ne fera face à aucune accusation de conduite dangereuse. « C’est un accident. Cela survient, malheureusement. Ce n’est pas un crime. » Quant à la possibilité que Woods ait utilisé son cellulaire avant l’accident, les policiers auraient besoin d’un mandat pour fouiller. Ceux-ci tentent également de savoir si le véhicule était équipé d’une boîte noire enregistrant les données de conduite.