/world/usa
Navigation

États-Unis : les magasins Costco augmentent leur salaire minimum à 16 dollars de l’heure

États-Unis : les magasins Costco augmentent leur salaire minimum à 16 dollars de l’heure
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La chaîne des magasins à bas prix Costco a annoncé jeudi, en plein débat au Congrès sur l’opportunité ou non de relever le salaire horaire minimum aux États-Unis, qu’elle allait augmenter la paie minimale versée à ses employés américains à 16 dollars de l’heure. 

Cette hausse sera appliquée dès la semaine prochaine, a précisé son directeur général Craig Jelinek lors d’une audition au Congrès consacrée aux bas salaires versés par les grands groupes. 

États-Unis : les magasins Costco augmentent leur salaire minimum à 16 dollars de l’heure
AFP

Costco, qui emploie 180 000 personnes aux États-Unis, les rémunère au moins 15 dollars de l’heure depuis deux ans. 

La prime de deux dollars versée depuis le début de la pandémie va, elle, être supprimée, a indiqué M. Jelinek.

Mais en incluant les bonus et sans compter les heures supplémentaires, les employés de Costco aux États-Unis sont payés en moyenne 24 dollars par heure, a-t-il souligné.

Cette annonce intervient au moment où la proposition de Joe Biden de doubler le salaire minimum dans le pays à 15 dollars de l’heure d’ici 2025 est devenue un point épineux des négociations sur le vaste plan de soutien à l’économie voulu par le président américain.

D’autres grands groupes comme la chaîne de supermarchés Target ou le géant du commerce en ligne Amazon proposent déjà 15 dollars de l’heure. 

Walmart, le plus gros employeur privé du pays, a pour sa part annoncé la semaine dernière qu’il allait augmenter le salaire de près d’un demi-million d’employés « de première ligne » aux États-Unis pour atteindre « une moyenne supérieure » à 15 dollars de l’heure. 

L’organisation patronale Business Roundtable a estimé mardi dans une lettre aux parlementaires que toute décision sur une augmentation du salaire minimum devait « être soigneusement soupesée afin de refléter les différences régionales des niveaux de salaire et ne pas nuire à la reprise des petites entreprises ».

Payer les employés correctement ou leur fournir une assurance-maladie décente « ne relève pas de l’altruisme », a affirmé le dirigeant de Costco selon le texte de son intervention devant la commission parlementaire. 

« Cela nous aide sur le long terme en minimisant la rotation et en améliorant la productivité des employés, leur engagement et leur fidélité », a-t-il estimé.