/entertainment/comedy
Navigation

ComediHa acquiert le Festival de la blague

Les Trois Accords passent le flambeau

Festival de la blague
Photo courtoisie Festival de la blague

Coup d'oeil sur cet article

Quatre ans après avoir fondé le Festival de la blague de Drummondville, les Trois Accords passent les commandes à ComediHa!, qui s’occupera désormais de la gestion du festival et de sa programmation.

La décision de céder les rênes n’est pas liée à la pandémie, explique Simon Proulx, chanteur des Trois Accords. Le groupe a déjà entre les mains le Festival de la poutine, fondé en 2007, qui grossit d’année en année. Avec leurs occupations musicales, Les Trois Accords en avaient plein les bras. 

« On n’avait plus assez de temps pour faire grandir ça comme on aurait voulu, précise-t-il. On avait bâti l’événement dans une perspective de pérennité. Si on considère qu’on ne peut pas mettre les efforts nécessaires pour que ça continue, le mieux qui puisse arriver, c’est que quelqu’un reprenne le flambeau. »

Les Trois Accords sur le tapis rouge de la 38e édition du gala de l'ADISQ présenté à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts à Montréal.
Photo d'archives, Agence QMI
Les Trois Accords sur le tapis rouge de la 38e édition du gala de l'ADISQ présenté à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts à Montréal.

Le batteur Charles Dubreuil a ainsi approché ComediHa!, qui tient déjà un festival d’humour à Québec depuis plus de 20 ans et qui avait comme objectif de déployer ses tentacules en région. 

« On ne veut pas dénaturer le festival, souligne le président et fondateur de ComediHa!, Sylvain Parent-Bédard. On veut consolider l’aventure et la faire croître. »

D’ailleurs, le Festival de la blague conservera son nom et ne deviendra pas le ComediHa! Fest comme à Québec. 

De retour cette année

Le Festival de la blague de Drummondville, qui se déroule habituellement sur trois jours à l’amphithéâtre extérieur Saint-François, d’une capacité de 1550 à 1800 spectateurs, selon la configuration, avait annulé sa quatrième édition en 2020 en raison de la pandémie. 

Sylvain Parent-Bédard, président et fondateur de ComediHa!
Photo d'archives
Sylvain Parent-Bédard, président et fondateur de ComediHa!

Sylvain Parent-Bédard soutient qu’il y aura une édition cette année, « si les mesures sanitaires le permettent », dit-il, en évoquant un volet numérique qui pourrait potentiellement se jumeler à des spectacles en présentiel.