/finance/business
Navigation

Le Grand Marché de Québec fait ses frais, selon sa nouvelle directrice

La nouvelle directrice du Grand Marché, Jade-Eva Côté-Rouillard
Photo d'archives La nouvelle directrice du Grand Marché, Jade-Eva Côté-Rouillard

Coup d'oeil sur cet article

Le Grand Marché de Québec a déjà retrouvé la voie de la santé financière selon sa nouvelle directrice, Jade Eva Côté-Rouillard, qui entrera en poste le 8 mars, près de cinq mois après le congédiement de Daniel Tremblay.

Mme Côté-Rouillard est déjà à l’emploi de la Coopérative des horticulteurs, qui gère le Grand Marché, depuis septembre 2020. La femme d’affaires dirige actuellement les communications et le volet marketing. Elle a aussi contribué au plan de redressement du Grand Marché.

« Je suis dans la poursuite de ce qu’on a déjà enclenché depuis quelques mois avec le directeur par intérim (Jean-Paul Desjardins). Il y a différentes démarches en cours pour aider le marché à se propulser. C’est un défi stimulant avec tout le potentiel qu’a le Grand Marché. Il reste à l’exploiter à sa pleine capacité », a-t-elle confié en entrevue jeudi.

Même si les difficultés du Grand Marché ont fait la manchette en 2020, en raison de la pandémie notamment, Mme Côté-Rouillard assure qu’il n’y a plus « aucun enjeu » financier à l’heure actuelle. La Coopérative des horticulteurs, qui gère le site, n’a même pas encore touché un seul sou du prêt de 300 000 $ octroyé par la Ville de Québec en juin, lequel sera remboursé intégralement éventuellement.

10 000 personnes par semaine

« On arrive à bien vivre sans ce prêt. On connaît un très bel hiver. On a une fréquentation d’à peu près 10 000 personnes par semaine et des week-ends très forts avec toutes les activités en périphérie, entre autres à la place Jean-Béliveau. Les gens s’approprient de plus en plus leur Grand Marché. On est sur une belle lancée et ça peut juste se poursuivre », a-t-elle confié en entrevue jeudi.

« Je veux qu’on le souligne. Ça ne va pas mal. La Coopérative a fait de grands investissements pour venir ici, elle a fait des emprunts aussi, mais nos chiffres vont bien, on a terminé l’année positivement », fait-elle remarquer.

Mme Côté-Rouillard a été choisie à l’unanimité par le comité de sélection. Avec sa boîte J-EM Événements, elle a été impliquée au fil des ans dans l’organisation de plusieurs événements comme les Fêtes du 400e de Québec, les expositions Bodies et Titanic, le Moulin à images, le Village Nordik, la Fête du Canada à Québec, l’inauguration de la place Jean-Béliveau ou encore Bordeaux fête le vin.