/qubradio
Navigation

Le test rapide serait préférable à un passeport vaccinal, selon une experte

Coup d'oeil sur cet article

Il y a de nombreuses limites à l’utilisation d’un passeport vaccinal pour la COVID-19, selon Roxane Borgès Da Silva, professeure à l’École de santé publique de l’Université de Montréal.

• À lire aussi: Résultats mitigés pour les tests rapides dans les écoles

«Il y a des personnes qui n’auront pas accès à la vaccination, soit parce qu’elles habitent loin, ou pour les femmes enceintes», a-t-elle observé sur QUB radio.

«Pour le vaccin contre la COVID, on n’est pas encore certain, il n’y a pas encore de données qui nous prouvent que, si on est vacciné, on n’attrapera pas la COVID et on ne pourra pas la transmettre», a-t-elle précisé.  

  • Écoutez l’entrevue de Roxane Borgès Da Silva au micro de Caroline St-Hilaire, sur QUB radio:    

À VOIR ÉGALEMENT...

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions