/news/transports
Navigation

Shannon garde son transport en commun, malgré le faible achalandage

Coup d'oeil sur cet article

Malgré des coûts incertains et un faible achalandage, la municipalité de Shannon a la ferme intention de poursuivre l’aventure du transport en commun pour encore cinq ans.

À la fin de l’année 2019, Le Journal avait révélé que le transport collectif en minibus offert à Shannon attirait en moyenne moins de 4 passagers par jour, pour un coût annuel de 93 524 $. Le montant provenait d’un document officiel envoyé par la MRC La Jacques-Cartier.

Le projet pilote de trois ans devait se poursuivre jusqu’au 31 janvier 2022. 

Cinq ans

Peu de temps après, la MRC affirmait que la part payée par Shannon était moindre. En 2019, la Ville de Shannon aurait déboursé un total de 60 668 $ pour le transport collectif. En 2020, la part du budget assumé par Shannon était de 34 226 $.

Pour les années à venir, le coût annuel serait d’environ 40 000 $. Par un vote de quatre contre deux, les élus de Shannon ont choisi en janvier dernier de signifier à la MRC leur intention de poursuivre l’entente en vigueur pour une durée de cinq ans.

« Pas convaincant »

La conseillère Sarah Perreault s’est opposée à la suite du projet. « Je ne suis pas contre le transport en commun. Le nombre d’usagers depuis la création de ce service n’est pas convaincant. C’est vraiment minime pour le montant qu’on doit débourser et on nous demande de nous engager pour cinq ans sans possibilité de sortir de cette entente qui va coûter environ 40 000 $ par année », a-t-elle expliqué lors de la séance. 

« Plusieurs options ont été étudiées par le passé et c’était la moins dispendieuse », a répliqué le maire Mike-James Noonan. Dans le pire des scénarios, le maire évoque une augmentation des coûts de 20 %.

« Mais c’est impossible de se sortir de ça si le prix ne convient pas. On n’a pas le contrôle et le nombre d’usagers est minime », a aussi lancé la conseillère Sophie Perreault, également contre l’idée.

Le circuit de Shannon offre une connexion avec le réseau du RTC. Le service est affilié au Transport collectif de La Jacques-Cartier (TCJC).