/sports/hockey/remparts
Navigation

Week-end de retrouvailles pour Dubé et les Remparts

Les Remparts affrontent leur ancien attaquant Pierrick Dubé et les Saguenéens

Week-end de retrouvailles pour Dubé et les Remparts
Photo d'archives Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

En temps normal, après avoir été cédé aux Saguenéens, Pierrick Dubé aurait jeté un œil à son calendrier pour encercler la date du prochain match de sa nouvelle équipe contre les Remparts. L’attaquant de 19 ans n’a finalement pas eu à attendre trop longtemps avant de croiser le fer avec ses anciens coéquipiers cette saison. 

Les Remparts et les Saguenéens s’affronteront dans une série de deux rencontres samedi et dimanche à 14 h sur la patinoire olympique du Centre Georges-Vézina dans le cadre de la cinquième phase d’événements en environnement protégé. 

À l’annonce de ces rencontres, l’excitation s’est vite emparée de Dubé, qui a participé à quatre rencontres dans l’uniforme chicoutimien depuis la transaction contre Olivier Pouliot et trois choix au repêchage. Et les échanges de textos ont déjà commencé depuis quelques jours.

D’amis à ennemis 

« J’ai quand même hâte de jouer contre les gars avec qui j’ai joué pendant longtemps et contre l’équipe dans laquelle j’ai grandi. Je suis très excité de jouer à nouveau contre ces gars-là, mais comme équipe, on veut montrer qui nous sommes vraiment, les Sags. Les Remparts sont sur une bonne lancée, alors ce sera aussi un bon test pour nous. »

« J’ai parlé avec une couple de gars. On a hâte de se retrouver et on va sûrement se parler pendant l’échauffement, mais quand la rondelle va tomber, il n’y aura pas d’amis sur la glace. Je vais jouer au maximum pour aider les Sags à gagner », a assuré en entrevue au Journal celui qui avait été le premier choix des Remparts à la séance de sélection de 2017 – 18e au total. 

Chez les Remparts, le capitaine Thomas Caron a tenté de minimiser l’importance de ces retrouvailles lorsque questionné à ce sujet plus tôt cette semaine. 

« Ce n’est pas quelque chose sur quoi on met de l’importance. Chacun est dans sa propre équipe et ce sera un match comme les autres. Je ne pense pas qu’il y aura nécessairement une rivalité encore plus grosse », a simplement répondu le vétéran de vingt ans.

Pierrick Dubé, qui a amassé quatre points en autant de matchs dans l’uniforme des Sags, est impatient d’en découdre avec ses anciens coéquipiers.
PHOTO COURTOISIE, JONATHAN ROY, LHJMQ
Pierrick Dubé, qui a amassé quatre points en autant de matchs dans l’uniforme des Sags, est impatient d’en découdre avec ses anciens coéquipiers.

Comme un poisson dans l’eau

Malgré trois saisons et demie à Québec, Dubé n’a pas mis de temps à bien se sentir dans son nouvel environnement. Au Royaume, il suit une fois de plus les traces de son père Roger qui s’était retrouvé avec les Saguenéens au milieu des années 1980 après deux saisons avec les Diables rouges. 

En quatre matchs, le jeune Dubé a récolté deux buts et deux aides, mais il a surtout développé une belle complicité avec ses partenaires de trio Hendrix Lapierre et Dawson Mercer. 

« Je n’ai même pas eu l’impression d’avoir à vivre une intégration. J’ai l’impression que je fais partie de l’équipe depuis le début. On a un super bon noyau [de joueurs] et on a une bonne chimie, que ce soit sur la glace ou à l’extérieur », a souligné l’athlète qui a grandi en France. 

Dubé apprécie l’attitude que dégagent Lapierre et Mercer qui ont été respectivement sélectionnés en première ronde du dernier repêchage par les Capitals de Washington et les Devils du New Jersey.

« Ce sont des gars super fins. Ils ne se vantent jamais, ils font juste travailler très fort à chaque pratique et tout le mérite leur revient. Mercer est aussi mon cochambreur », a-t-il révélé.

Des traits à décortiquer chez l’ennemi

Pierrick Dubé assistait à l’entraînement des Remparts vendredi après-midi lorsqu’il a répondu à notre appel. Les entraîneurs des Saguenéens ont déjà commencé à se servir de ses connaissances pour étudier le jeu de leurs adversaires. 

« L’entraîneur des gardiens m’a demandé un peu pour [Thomas] Sigouin et c’est sûr que je vais prendre ça à mon avantage. Je connais le système de jeu des Remparts et Yanick [Jean, l’entraîneur-chef] va sûrement me poser des questions », a lancé Dubé après avoir été salué par l’entraîneur associé des Remparts, Martin Laperrière, qui l’a aussi dirigé dans les rangs midget AAA au Séminaire Saint-François. 

Nul doute qu’Olivier Pouliot, acquis en retour de Dubé, livrera aussi ses conseils sur les tendances des Saguenéens aux joueurs des Remparts. 

Sigouin dans la mêlée

Sigouin (17 PJ – ,913) sera le gardien partant de la troupe québécoise pour les deux duels du week-end. Quatrièmes au classement général, les Remparts tenteront de consolider leur avance sur les Sags qui leur soufflent dans le cou au cinquième échelon. Québec présente une reluisante fiche de 8-1-1 à ses 10 dernières sorties.

« On essaie de regarder le moins possible le classement. On est où on est parce qu’on a joué du bon hockey et on a affronté quand même de bonnes équipes [...] On a affronté des équipes de premier plan dans plusieurs de nos matchs et on a toujours bien joué dans l’ensemble. Ce qu’on veut, c’est de continuer cette progression et mettre le foyer sur le processus, non pas sur des résultats », disait le grand patron des Diables rouges, Patrick Roy, plus tôt cette semaine.

Pour Dubé et les Sags, les matchs dans l’environnement protégé seront l’occasion pour l’équipe de trouver son erre d’aller après avoir disputé seulement deux rencontres en plus de trois semaines. Les Sags avaient dû être placés en isolement après leur match du 31 janvier contre les Tigres dont l’un des joueurs avait contracté la COVID-19. 

« On a les éléments pour aller loin et il va juste falloir faire les détails », a convenu l’ailier. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.