/news/green
Navigation

[PHOTOS] Un tapis blanc pour la relâche à Québec

Jusqu’à 15 centimètres de neige sont tombés sur la Vieille capitale samedi

Ce cocher n’a eu d’autre choix que de sortir le balai pour déneiger le toit de sa calèche.
Photo Didier Debusschère Ce cocher n’a eu d’autre choix que de sortir le balai pour déneiger le toit de sa calèche.

Coup d'oeil sur cet article

La semaine de relâche a commencé en beauté à Québec lorsqu’une bonne bordée de neige, probablement l’une des dernières de la saison, s’est abattue sur la région samedi après-midi. 

L’averse de neige qui a débuté vers midi et qui s’est poursuivie jusqu’en soirée a apporté environ 10 cm de poudreuse à l’aéroport Jean-Lesage. Au nord de la ville, on a pu recevoir jusqu’à 15 cm de neige.

La circulation a été particulièrement difficile en après-midi. Plusieurs sorties de route ont été rapportées, mais aucun incident majeur n’a été déploré dans la région.

Le temps doux en a incité plusieurs à se rendre marcher dans le Vieux-Québec.
Photo Didier Debusschère
Le temps doux en a incité plusieurs à se rendre marcher dans le Vieux-Québec.

C’est un système provenant du sud des États-Unis passé au-dessus des Grands Lacs – lui permettant ainsi de « s’énergiser » – qui est responsable de cette chute de neige, explique le météorologue d’Environnement Canada Guillaume Perron.

Peu de précipitations

Ce tapis blanc jumelé au mercure qui a atteint un confortable -2 oC a bien sûr poussé les amoureux de l’hiver et les jeunes, qui débutaient leur semaine de relâche, à sortir dehors. Dans le Vieux-Québec, ils étaient plusieurs à profiter d’un décor féerique.

D’ailleurs, il s’agissait probablement de l’une des dernières averses de neige de la saison qui s’est avérée plutôt modeste en termes de précipitations.

D’après M. Perron, il s’agit de l’hiver le moins enneigé depuis au moins quatre ans dans la région de Québec. Alors que la normale se situe aux alentours de 190 cm de neige tombée au sol entre décembre et février, on en compte seulement près de 130 cm cette année. 

En comparaison, on en rapportait 196 cm en 2019-2020, 259 cm en 2018-2019 et 239 cm en 2017-2018 pour la même période.

Un hiver très doux

Sur deux ou quatre pattes, ces marcheurs n’ont pas été intimidés par la bordée de neige de samedi.
Photo Didier Debusschère
Sur deux ou quatre pattes, ces marcheurs n’ont pas été intimidés par la bordée de neige de samedi.

Le mercure a été aussi légèrement plus élevé que d’ordinaire dans la région dans les trois derniers mois avec une moyenne de -8 oC, alors que la normale se situe à -11. 

«On était largement au-dessus des normales en termes de température et largement en dessous en ce qui a trait aux précipitations à Québec durant la première moitié de l’hiver. C’est seulement après la grosse tempête de la mi-janvier que le temps hivernal s’est réellement installé.»