/opinion/columnists
Navigation

La révolution des petits bourgeois Wokes

Coup d'oeil sur cet article

Résumons...

En Chine, le régime fout les musulmans dans des camps de concentration, fait disparaître les sonneurs d’alerte et réprime le mouvement prodémocratie à Hong Kong. 

En Russie, le président jette ses adversaires politiques en prison et fait assassiner les journalistes qui le critiquent. 

En Arabie saoudite, le prince héritier commande l’assassinat et le démembrement d’un journaliste.

Et en Occident, on s’en prend à Monsieur Patate.

TOURNER LE DOS AU MONDE

Je caricature, mais à peine. 

Pendant que dans certaines parties du monde, des dictateurs sans foi ni loi ne reculent devant aucune exaction pour consolider leur pouvoir et étouffer la liberté d’expression (meurtres, arrestations arbitraires, tortures et même génocides)... 

Pendant qu’en Iran, des femmes se font tuer parce qu’elles refusent de se soumettre aux diktats misogynes d’une bande de vieux barbus...

Pendant qu’en Corée du Nord, un crack-pot restreint les libertés fondamentales de 25 millions de personnes...

En Occident, on se demande si on doit dire « auteure » ou « autrice » ou s’il y a suffisamment de musiciens « racisés » dans les orchestres symphoniques. 

  • Écoutez la chronique de Richard Martineau sur QUB radio:

Il est loin le temps où des militants humanistes comme André Malraux, Ernest Hemingway ou Régis Debray sautaient dans un avion pour aller combattre, arme à la main, le fascisme ou l’impérialisme en Espagne, au Chili, en Tchécoslovaquie ou à Cuba. 

Aujourd’hui, les gauchistes occidentaux consacrent leurs énergies à faire annuler des conférences, à interdire des films et à bannir des livres. 

Le reste du monde ? Ils s’en foutent. 

Que les Ouïghours crèvent la bouche ouverte : nous avons des combats plus importants à mener.

Comme s’assurer qu’il y a suffisamment de toilettes non genrées à l’UQAM. 

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

DES RÉVOLUTIONNAIRES DE SALON

C’est quand, la dernière fois où vous avez vu nos militants de gauche manifester en masse devant l’ambassade ou le consulat de la Chine, de la Russie ou de l’Iran ?

Il faut dire les choses comme elles sont : nos militants woke sont des petits-bourgeois qui mènent des combats de petits-bourgeois. 

Ils gèrent leur réputation comme d’autres gèrent leurs fonds de pension. 

Ils me font penser aux personnages du film La Chinoise de Godard : des privilégiés du système qui jouent aux révolutionnaires parce que c’est cool. 

Tiens, cette semaine, on va demander à l’état civil de faire disparaître les mots « homme » et « femme » de ses documents officiels ! 

Pendant ce temps, en Chine, des femmes se font violer et stériliser juste parce qu’elles sont musulmanes. 

Mais ce n’est pas ça, le scandale, nooooon.

C’est le fait qu’on affirme que les genres existent.

Ou alors c’est la loi 21. 

Ça, c’est horrible ! Ça, c’est islamophobe !

BOU HOU HOU

Je suis sûr que les dissidents chinois, russes et saoudiens qui risquent leur vie pour avoir le droit de critiquer les despotes qui les étranglent pleurent à chaudes larmes lorsqu’on leur apprend les terribles exactions commises en Occident. 

Imaginez : permettre à Mathieu Bock-Coté de prononcer une conférence dans une université ! Mais quel drame !

Quel affront ! 

Quelle menace à nos libertés !

La moitié du monde flambe.

Mais nos gauchistes pointent leurs extincteurs en direction du feu de foyer de leurs parents...