/news/provincial
Navigation

Troisième lien: un comité milite pour un retour du tracé à l’Est

Coup d'oeil sur cet article

Un nouveau comité composé d’acteurs économiques de la région de Bellechasse milite pour un retour au tracé initial – à l’est – du futur troisième lien entre Québec et Lévis.

« Outre les chicanes entre les villes de Québec et de Lévis, on n’entend jamais l’opinion des régions dans ce dossier-là. C’est comme si notre opinion n’était pas importante », a regretté Michel Bonneau en entrevue avec Le Journal. 

Cet ancien maire de Saint-Anselme, entre 2005 et 2017, agit comme porte-parole de « Bellechasse 3e lien », un organisme dont fait partie la Chambre de commerce Bellechasse-Etchemins.

Pas le plus adéquat

Depuis un an, le gouvernement Legault privilégie un tracé qui relierait les centres-villes de Québec et de Lévis. Mais les plans précis, l’échéancier et les coûts du mégaprojet n’ont toujours pas été dévoilés.

Pour M. Bonneau, ce tracé n’est pas le plus adéquat pour assurer la vitalité économique de Bellechasse. Il estime qu’un retour à un tracé « le plus à l’est possible » serait plus avantageux. 

« Dans 30-40 ans, est-ce que notre besoin sera d’aller au centre-ville (de Québec) et au Grand Théâtre ou bien d’avoir un bon périphérique pour aller n’importe où dans un temps raisonnable ? » s’est-il demandé.

À ses yeux, le tunnel Québec-Lévis devrait prendre naissance dans le secteur de la route Lallemand. Il irait ensuite jusqu’à l’autoroute de la Capitale ou encore jusqu’au futur pont de l’île d’Orléans et il devrait inclure une portion consacrée au transport en commun.

« Plus le troisième lien sera pensé de centre-ville à centre-ville, moins c’est bon pour Bellechasse. Ça ne sera pas efficace d’aller virer dans le centre-ville (de Lévis) pour traverser et aller plus loin à l’est », estime M. Bonneau.  

Développement régional

D’après lui, « le 3e lien représente une opportunité en termes de transport, mais aussi pour le développement régional des entreprises, l’attraction de la main-d’œuvre et, bien sûr, l’environnement ».

Affirmant qu’une « réflexion sérieuse » doit être entamée au sujet du tracé du futur tunnel, le comité publiera bientôt un sondage sur sa page Facebook (www.facebook.com/Bellechasse3elien) pour recueillir l’opinion des citoyens de la région « qui n’ont pas encore eu cette opportunité », dit-on.