/finance/business
Navigation

Le Club de golf de Cap-Rouge pas ébranlé par un sondage

Coup d'oeil sur cet article

Le Club de golf de Cap-Rouge ne se montre pas impressionné par un sondage citoyen selon lequel une forte majorité de répondants s’oppose à son projet domiciliaire.

• À lire aussi: Le projet immobilier du Club de Golf Cap-Rouge ne passe toujours pas

Le comité de citoyens, qui conteste le projet immobilier, a mené en février un sondage auprès de 193 résidents dans les environs du club de golf. Parmi eux, 80 % ont dit être en désaccord avec la plus récente mouture du projet, la troisième, qui propose un immeuble de 10 étages, au lieu des 14 étages initialement prévus.

« Je questionne totalement la valeur de ce sondage-là. [...] On a des membres qui demeurent près du terrain de golf et, c’est drôle, eux n’ont pas reçu l’invitation pour participer au sondage », a réagi Pierre Le Gallais, président du conseil d’administration du Club de golf de Cap-Rouge.

Des « efforts »

Selon lui, une campagne d’information à venir devrait dissiper certains doutes alors que « le club fait des efforts » pour répondre aux préoccupations citoyennes. Le champ de pratique a notamment été ajouté dans la servitude de conservation visant à protéger le terrain occupé par le golf.

« On est convaincus que lorsque les citoyens auront entendu toute notre présentation, les motifs et les précautions qu’on a prises, que l’ensemble va accepter ce projet, qui est innovateur », mentionne-t-il.

Message clair

De son côté, le porte-parole du comité citoyen, Julien Mainguy, répond que le sondage a été acheminé aux citoyens sans égard à leur allégeance, à partir d’une banque de données constituée par différentes activités de sollicitation depuis un an.

Il croit que le résultat « vient corroborer » les opinions entendues dans le voisinage et envoie un message « très clair ». Le comité craint qu’une construction de cette envergure vienne dénaturer le quartier.