/news/currentevents
Navigation

Suspendu indéfiniment par l’Université de Montréal

Thierry Karsenti
Photo courtoisie Thierry Karsenti

Coup d'oeil sur cet article

L’Université de Montréal a suspendu Thierry Karsenti, une sommité en éducation numérique au Québec, dans la foulée de son arrestation relativement à des contacts sexuels sur un mineur.

• À lire aussi: Sommité en éducation accusée d’attouchements sur un mineur

L’homme de 52 ans était jusqu’à tout récemment professeur en sciences de l’éducation à l’Université de Montréal

L’établissement a confirmé mercredi en soirée qu’il est désormais suspendu pour une période indéterminée.

Karsenti est aussi titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et de la communication en éducation depuis 2003.

Il a été impossible de savoir mercredi s’il a été démis ou non de ses fonctions à ce poste.

Conseiller du ministre

Karsenti est connu pour avoir notamment conseillé en 2018 l’ex-ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, pour la rédaction du Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur

Du côté du gouvernement, on affirme avoir coupé tous les liens avec le suspect dès que l’on a été informé de la situation hier.

« Nous avons immédiatement retiré tous les mandats de consultation à cet individu. Il n’a plus aucun lien avec le ministère de l’Éducation », a déclaré Jean-François Del Torchio, directeur stratégique au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec.

Le ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, Éric Caire, s’est dit « sensible à cette situation », mais il a préféré ne pas commenter publiquement étant donné le processus judiciaire qui est en cours.  

— Avec la collaboration de Daphnée Dion-Viens et Francis Pilon