/news/society
Navigation

Fonds pour le bambin d’une des victimes de Sainte-Sophie

Coup d'oeil sur cet article

Touchée par le sort d’un bambin qui a perdu sa mère et sa grand-mère dans un double féminicide lundi, une proche des victimes sollicite l’aide du public pour amasser des fonds.

• À lire aussi: L’assassinat des deux femmes était empreint de rage

• À lire aussi: Le suspect jurait s’être repris en main

• À lire aussi: Il aurait tué son ex et son ancienne belle-mère à coups de hache

« Une douceur, une femme forte, créative mais avant tout une maman, une fille, une sœur formidable qui s’est fait enlever la vie trop tôt ! Sans vouloir demander la charité, j’aimerais pouvoir alléger sa famille en cette période difficile », a écrit Kelly-Ann Paquette, une amie de longue date de Myriam Dallaire.

La jeune femme de 28 ans et sa mère, Sylvie Bisson, 60 ans, ont été tuées à coups de hache dans leur résidence de Sainte-Sophie, dans les Laurentides.

Nouveaux parents

La violence conjugale serait au cœur de cette tragédie. Le suspect dans cette affaire, identifié comme étant Benjamin Soudin, était jusqu’à tout récemment en couple avec Myriam Dallaire. C’est elle qui aurait rompu, selon des proches. 

Ils étaient les parents d’un petit garçon d’un an.

« Son fils sera entouré d’un amour inconditionnel mais je sais que Myriam aurait tout donné pour la réussite de son fils et j’aimerais lui rendre hommage et faire une partie de ce qu’elle lui aurait apporté », a aussi écrit Mme Paquette sur la page de la campagne de sociofinancement GoFundMe.  

Suspect à l’hôpital

Le suspect est hospitalisé depuis lundi soir. Après le massacre, il aurait pris la fuite en voiture et aurait causé un violent face à face à quelques kilomètres de la scène de crime. Il aurait volontairement provoqué la collision pour mettre fin à ses jours. 

On ne craint plus pour sa vie, mais les enquêteurs attendent que son état de santé le permette pour le rencontrer.