/sports/hockey
Navigation

LHJMQ: première défaite des Sags dans la bulle de Chicoutimi

Le cerbère originaire de Montmagny Antoine Coulombe n’a pas beaucoup été sollicité en deuxième période, mais a tout de même offert une solide performance.
Photo d'archives, Agence QMI (Roger Gagnon) Le cerbère originaire de Montmagny Antoine Coulombe n’a pas beaucoup été sollicité en deuxième période, mais a tout de même offert une solide performance.

Coup d'oeil sur cet article

Les Cataractes de Shawinigan ont eu le dessus sur les Saguenéens de Chicoutimi, jeudi soir, par la marque de 4-3. Les Cats ont infligé aux Sags leur première défaite dans la bulle.

Les vingt premières minutes ont été loin d’être sans intensité. Les gardiens ont dû bloquer quelques tirs dangereux, mais c’est Antoine Coulombe qui a flanché en premier, permettant à Kniazev d’inscrire les Sags ont pointage.

Les hommes de Ron Choules ont rapidement répliqué avec le filet du défenseur de 20 ans des Cats Justin Bergeron, qui a égalisé la marque quelques minutes avant que les formations retrouvent leur chambre.

Deuxième période plus difficile pour Chicoutimi

«Je pense qu’on a donné autant de chances de marquer dans cette période-là que dans les trois derniers matchs», a souligné l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean. Les Sags ont connu quelques difficultés en avantage numérique, en début de période médiane et n’ont pu retrouver leur erre d'aller.

Les Cataractes n’ont d’ailleurs pas tardé à en profiter. William Veillette s’est échappé devant les défenseurs des Sags pour enfiler l’aiguille et prendre les devants pour la première fois du match. Pierre-Olivier Bourgeois a enfoncé le clou en marquant, exactement trois minutes plus tard, avant que son coéquipier, Vasily Ponomarev, compte à son tour pour faire 4-1. «On a manqué de respect pour l’attaque de Shawinigan», a lancé l’entraîneur-chef des Sags.

Les hommes de Yanick Jean sont retournés au vestiaire frustrés. Pour la première fois depuis le début des matchs dans la bulle de Chicoutimi, les Sags ne menaient pas la partie. Ils n’avaient pas tiré de l’arrière en temps réglementaire depuis le 31 janvier.

Trop peu, trop tard

Après une deuxième période difficile, les Sags ont réussi à réduire l’écart. Dubé a marqué en avantage numérique et a ainsi récolté son cinquième but dans la bulle et son 11e point en huit matchs dans l’uniforme des Sags.

La recrue Fabrice Fortin a ensuite réduit l’écart à un seul but en fin de partie. Toutefois, ce ne fut pas assez pour les hommes de Yanick Jean qui n’ont su revenir de l’arrière à temps.

Yanick Jean croit que son équipe était trop préoccupée à marquer et que c’est ce qui leur a nui. «On pensait offensive[ment] et on oubliait des joueurs derrière nous. On était plus préoccupés à aller marquer que de donner un but de l’autre côté. Ça a fait en sorte qu’on leur a mis facile pour des contre-attaques faciles», a conclu Yanick Jean.