/opinion/columnists
Navigation

La ministre qui déverse votre argent à plein boyau

opinions - ygreck - caricature - justin trudeau

Coup d'oeil sur cet article

Dans ma dernière chronique, j’ai dénoncé le manque de prudence dont avait fait preuve le gouvernement Trudeau dans la mise en place de la PCU. Je réagissais à une étude de Statistique Canada qui montrait à quel point de nombreux ménages ont reçu en prestations bien plus que ce qu’ils ont perdu en raison de la pandémie.

Il semble que nous ayons été assez nombreux à intervenir sur le sujet pour déranger la ministre canadienne des Finances. Elle s’est sentie obligée de répondre mercredi en conférence de presse aux côtés de son chef. Une réponse suave et pleine de signification. 

Madame Freeland a affirmé qu’accuser le gouvernement d’avoir versé trop d’argent pendant la pandémie, c’est comme accuser les pompiers de déverser trop d’eau sur un incendie ! 

Lorsque la ministre des Finances du Canada veut répliquer à des attaques sur la trop grande générosité (ou le laxisme) des programmes de son gouvernement, quelle métaphore lui vient à l’esprit ? Celle de l’argent qui sort à plein boyau !

Croyez-le ou non, elle reprend inconsciemment une image que notre inimitable caricaturiste Ygreck a utilisée à quelques reprises : Justin Trudeau qui fait gicler les billets de banque au bout d’un tuyau. Comme les pompiers branchés à même l’aqueduc font déferler de l’eau sur le feu, un bon gouvernement fait pleuvoir l’argent sur les citoyens. 

  • Écoutez la chronique économie de Sylvain Larocque au micro de Richard Martineau sur QUB radio:  

Deux leçons :  

  1. Cette image provient de la ministre des Finances elle-même, celle-là même qui tient les cordons de la bourse. Nous avons entendu entre les branches que Bill Morneau avait quitté les Finances parce qu’il tentait de freiner les ardeurs dépensières de Justin Trudeau. Le chef en devint irrité. Il semble bien que la nouvelle ministre des Finances va mieux s’entendre avec le patron sur ce sujet.    
  2. Madame Freeland est totalement sans gêne de présenter son gouvernement comme enclin à verser l’argent allègrement. Habituellement, on se garderait une gêne avant de comparer les dépenses du gouvernement à un pompier qui arrose à plein boyau. Cela veut dire que les libéraux sont vraiment convaincus que les votes sont au rendez-vous. Tellement de gens ont reçu des chèques que des conditions favorables à une victoire électorale ont été créées. Pas question de se retenir de s’en vanter.          

À revenus modestes

Parmi les commentaires que j’ai reçus, quelques-uns soulignent que les versements de PCU ont été faits à des personnes à faible revenu ce qui rend les excès moins graves. Puisque les bénéficiaires ne sont pas riches, le laxisme serait tolérable. 

Je ferai remarquer que d’autres personnes, qui ont aussi des revenus modestes, ont accepté de travailler durant la même période. C’est injuste pour eux et ce n’est pas normal que tant de gens aient pris la décision de ne pas travailler... après avoir fait leurs calculs.

Je rappellerai aussi que l’argent emprunté cette année sera remboursé durant des décennies... par les taxes et impôts de tout le monde, incluant les gens à faibles revenus.

À VOIR ÉGALEMENT...