/news/coronavirus
Navigation

Retour des snowbirds: un stratagème pour éviter la quarantaine à l’hôtel

Un vol nolisé et un transport en autobus pour traverser les douanes et éviter la quarantaine

Retour des snowbirds: un stratagème pour éviter la quarantaine à l’hôtel
Photo d'archives, Agence QMI (Pascal Girard)

Coup d'oeil sur cet article

Des entreprises de transport offrent le transport de véhicules de la Floride vers le Québec pour les snowbirds qui rentrent au pays et ont concocté un stratagème afin d’éviter que leurs clients passent par la quarantaine obligatoire à l’hôtel, et ce, même s’ils n’ont pas de voiture.

Alors que le printemps pointe à l’horizon, les snowbirds doivent composer avec les règles de quarantaine imposées depuis le 22 février pour revenir au Québec. Des entreprises de transport qui offrent la livraison de véhicules en Floride l’automne rivalisent maintenant d’ingéniosité pour permettre à leurs clients de rentrer au bercail ce printemps. 

Sauf que le stratagème concocté par l’entreprise Transport St-Hyacinthe Floride semble contourner sciemment les règles mises en place par le gouvernement canadien. Si l’entreprise propose de rapatrier le véhicule des snowbirds au Québec sur une remorque, elle leur offre également de traverser les douanes sans faire de quarantaine à l’hôtel. 

Pont aérien

Transport St-Hyacinthe Floride a donc nolisé, à trois reprises, un «Boeing de 150 places» de la compagnie Chrono aviation de Québec pour qu’il transporte ses clients de Fort Lauderdale à Burlington les 19 et 26 mars et le 3 avril. Une fois sur place, l’entreprise a également loué des autobus afin de faire traverser les gens par la douane terrestre.

L’entreprise Transport St-Hyacinthe Floride offre quatre voyages pouvant contenir jusqu’à 150 personnes chacun les 19 et 26 mars et le 3 avril.
L’entreprise Transport St-Hyacinthe Floride offre quatre voyages pouvant contenir jusqu’à 150 personnes chacun les 19 et 26 mars et le 3 avril.

«Pour le couple, le transport du véhicule, les deux billets d’avion, l’autobus, c’est 2602$. Vous arrivez au Québec, pas de séjour à l’hôtel, merci bonsoir», a répondu en riant une employée de Transport St-Hyacinthe Floride lorsque Le Journal a appelé pour s’informer sans révéler son identité. L’entreprise précise que chaque client doit avoir passé un test qui s’avère négatif dans les 72 heures précédant son départ.

Clients sans voiture

Or, pour la somme de 700$, l’entreprise offre également aux gens sans voiture de prendre le vol Floride-Burlington ainsi que l’autobus jusqu’à Saint-Hyacinthe. L’employée a indiqué au Journal que le client devait alors trouver un raccompagnement pour rentrer chez lui une fois à Saint-Hyacinthe, ce qui soulève de sérieuses questions sur l’obligation de s’isoler pendant 14 jours, même en passant par une douane terrestre. 

D’ailleurs, l’Agence de la santé publique du Canada rappelle que les voyageurs doivent présenter un plan de quarantaine et «doivent se rendre directement à leur lieu de quarantaine». Le député conservateur Pierre Paul-Hus remarque que les Canadiens cherchent des moyens pour «ne pas être coincés dans des hôtels mal sécurisés» et estime que cette situation «illustre l’improvisation et le manque de cohérence de Justin Trudeau». 

Le responsable de l’entreprise, Sylvain Lévesque, n’a pas rappelé Le Journal. Une adjointe a indiqué «vouloir juste aider le monde» après avoir dit que M. Lévesque était occupé.

À VOIR AUSSI   

Les snowbirds et la pandémie

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres