/news/coronavirus
Navigation

Un an au front pour combattre la COVID-19

Les directeurs régionaux de santé publique sont les visages de la lutte à la pandémie partout au Québec

Un an au front pour combattre la COVID-19

Coup d'oeil sur cet article

Leur vie est consacrée à la lutte contre la COVID-19 depuis un an. Dans chaque région du Québec, les directeurs de santé publique sont devenus des incontournables. Pour la plupart inconnus du grand public, ils sont devenus des vedettes bien malgré eux.

Même s’ils sont bien connus dans leurs régions respectives, Le Journal a voulu faire découvrir leur parcours à l’ensemble des Québécois tout en dressant leur bilan des 12 derniers mois.

Nos journalistes de partout au Québec sont allés à leur rencontre afin de reccueillir leurs propos.

Par exemple, l’un d’eux est sorti de la retraite pour prêter main-forte aux équipes, tandis que d’autres ont vu leur vie de famille chamboulée ou ont même perdu des proches durant la crise.

Depuis le mois de mars 2020, c’est vers eux que se tournent les citoyens pour savoir comment se protéger contre la COVID-19 quand ils seront déconfinés ou encore pour connaître les lieux de propagation.

Cliquez pour lire les portraits par région :

  • Dr Yv Bonnier-Viger

    Un « doc » pas comme les autres

    Dr Yv Bonnier-Viger

    Gaspésie
  • Dre Julie Loslier

    Télétravail avec les enfants et perte d’un ami médecin

    Dre Julie Loslier

    Montérégie
  • Dre Marie-Josée Godi

    Surprise par la pandémie

    Dre Marie-Josée Godi

    Mauricie-Centre-du-Québec
  • Dre Liliana Romero

    Inquiète pour ses proches en Colombie

    Dre Liliana Romero

    Chaudière-Appalaches
  • Dr Éric Goyer

    Une « dette » envers ses ados

    Dr Éric Goyer

    Laurentides
  • Dr Donald Aubin

    Des semaines de cent heures

    Dr Donald Aubin

    Saguenay-Lac-Saint-Jean et Côte-Nord
  • Mylène Drouin

    « Sans ma famille, je ne serais pas passée au travers »

    Dre Mylène Drouin

    Montréal
  • Dr Sylvain Leduc

    Un tour de manège sans fin

    Dr Sylvain Leduc

    Bas-Saint-Laurent
  • Marie Rochette

    Boucler le Grand Nord au plus vite

    Dre Marie Rochette

    Nunavik
  • Brigitte Pinard

    « La vie de notre famille a été chamboulée »

    Dre Brigitte Pinard

    Outaouais
  • Arrivé en « plein tsunami »

    Dr André Dontigny

    Capitale-Nationale
  • Dr Richard Lessard

    Il sort de sa retraite pour « aller au combat »

    Dr Richard Lessard

    Lanaudière
  • DrE Omobola Sobanjo et Dre Lyse Landry

    Entraide et solidarité en Abitibi

    Dre Omobola Sobanjo et Dre Lyse Landry

    Abitibi-Témiscamingue
  • Dr Alain Poirier

    Garder la pire crise pour la fin

    Dr Alain Poirier

    Estrie
  • Dr Jean-Pierre Trépanier

    C’est pas de la faute à papa

    Dr Jean-Pierre Trépanier

    Laval

Arrêtés dans la rue

Ils ont parfois pris des décisions difficiles ou contestées, mais disent sentir un large appui de la population.

« Quand je fais des marches, les gens m’arrêtent, me questionnent, s’intéressent à ce qui se passe. [...] Ce sentiment d’appartenance-là me donne confiance », indique le Dr Sylvain Leduc, directeur régional de santé publique dans le Bas-Saint-Laurent.

Même son de cloche du côté de son homologue du Saguenay–Lac-St-Jean, le Dr Donald Aubin, qui estime que c’est grâce à la population que la terrible deuxième vague qui a frappé sa région a pu être vaincue.

À Montréal, la Dre Mylène Drouin a pu compter sur sa famille de quatre enfants pour passer au travers de cette période.

Celle qui commence ses journées vers 5 h ne s’arrête bien souvent qu’en soirée.

Même si elle compte sur une équipe qui la soutient bien, elle a fréquemment dû travailler durant les fins de semaine.

La région métropolitaine a été particulièrement touchée par la pandémie.

Décès d’un collègue

Ainsi, en Montérégie, la Dre Julie Loslier a dû prendre la décision de mettre toute son équipe en télétravail après le décès tragique d’un ami et médecin à la Santé publique.

Mère de trois enfants, elle dit bien comprendre cette réalité que vivent les familles. Elle y a cependant pris goût, au point où le télétravail se poursuivra en partie avec son équipe.

Sacrifices

Comme beaucoup de travailleurs du réseau de la santé, les directeurs régionaux de santé publique ont dû faire des sacrifices importants.

Plusieurs d’entre eux ont multiplié les semaines de 70, 80 et parfois même 100 heures de travail.

Heureusement, ils ont néanmoins réussi à trouver de l’énergie en pratiquant des sports ou simplement en prenant du temps auprès de leurs proches.

Mais comme le dit la Dre Mylène Drouin, l’ultra-marathon contre la maladie n’est pas encore terminé.

– Avec la collaboration de Pierre-Paul Biron, Le Journal de Québec

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres