/news/society
Navigation

Le baromètre des femmes les plus marquantes du Québec

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine, Le Journal, en collaboration avec la firme Léger, dévoile un coup de sonde sur une variété de sujets qui vous touchent de près ou de loin. Notre Baromètre mesure ainsi ce qui vous fait vibrer ou sourciller en tant que Québécoise et Québécois, jeune et moins jeune, francophone, anglophone ou allophone, à Montréal ou en région.

• À lire aussi: Sondage Léger: le palmarès des plus grands athlètes de l’histoire du Québec

• À lire aussi: Sondage: le baromètre des plus grandes peurs des Québécois

• À lire aussi: Sondage Léger: le baromètre des plus grands chanteurs et chanteuses québécois


Quelles sont les trois femmes qui ont le plus marqué l’histoire du Québec?

1. Céline Dion : 41 %

Photo d'archives

2. Janette Bertrand : 23 %

Photo d'archives

3. Ginette Reno : 23 %

Photo d'archives

4. Dominique Michel : 16 %

Photo d'archives

5. Pauline Marois : 14 %

Photo d'archives

6. Lise Payette : 12 %

7. Thérèse Casgrain : 12 %

8. Jeanne Mance : 11 %

9. Denise Bombardier : 9 %

10. Denise Filiatrault : 8 %

11. Marguerite d’Youville : 8 %

12. Gabrielle Roy : 7 %

13. Marie-Claire Kirkland-Casgrain : 6 %

14. Chantal Petitclerc : 6 %

15. Sœur Angèle : 4 %

16. Véronique Cloutier : 4 %

17. Jeanne Sauvé : 4 %

18. Mary Travers (La Bolduc) : 4 %

19. Clémence DesRochers : 4 %

20. Simonne Monet-Chartrand : 4 %

21. Janine Sutto : 3 %

22. Marie de l’Incarnation : 3 %

23. Diane Dufresne : 3 %

24. Lise Watier : 3 %

25. Valérie Plante: 3 %


Méthodologie

Le sondage a été réalisé en deux temps. Une question ouverte a été posée aux panélistes LEO (Leger Opinion) pour qu’ils soumettent des noms de femmes marquantes. Ensuite, un sondage scientifique a été réalisé auprès d’un millier de Québécoises et Québécois représentatifs, du 26 au 28 février 2021, sur la base des femmes les plus mentionnées. Chaque répondant pouvait choisir jusqu’à trois femmes marquantes. Seules les 25 femmes les plus marquantes sont présentées dans ce baromètre.


  

  • Philippe Léger, Le Journal de Montréal   

Célébration

Ce baromètre, réalisé à partir d’une liste de 80 femmes, vise à célébrer la Journée internationale des droits des femmes. Célébrons la réussite de Céline Dion, la droiture de Janette Bertrand, le charisme de Dodo et Denise, le courage de Chantal Petitclerc et le féminisme des Casgrain et Simonne Monet-Chartrand. Célébrons celles-ci et cela, ainsi que toutes les femmes de notre entourage.

Constat

Trois catégories de femmes se côtoient dans ce baromètre. Il y a d’abord les pionnières, qui sont des femmes en avance sur leur époque. Il y a ensuite celles qui ont tracé la voie, comme Janette Bertrand (2e), Pauline Marois (5e), Lise Payette (6e), Thérèse Casgrain (7e). Il y a finalement celles qui marchent dans les voies tracées, comme Véronique Cloutier (16e) et Valérie Plante (25e).

Surprise

Clin d’œil à une collègue : Denise Bombardier, bien que rarement tendre avec les jeunes générations dans ses chroniques, obtient tout de même un score significativement plus élevé chez les 25 à 44 ans. Notons également la présence de figures historiques de la Nouvelle-France dans ce baromètre, comme Jeanne Mance (8e), Marguerite d’Youville (11e) et Marie de l’Incarnation (22e).

Merci à vous toutes, mesdames !      

  • Josée Legault, Le Journal de Montréal   

Nous sommes le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes. Une seule fois par année, c’est la nôtre. C’est le moment de nous célébrer. De reconnaître l’immense contribution des femmes à nos sociétés et au combat pour une plus grande égalité de droits. 

Le baromètre Léger liste les 25 femmes les « plus marquantes » de notre histoire. Pour la plupart, sans surprise, elles sont nos contemporaines. Pour le passé, notre mémoire collective, fidèle à elle-même, oublie plus facilement. Au sommet du palmarès : Céline Dion, Janette Bertrand, Ginette Reno et Dominique Michel. Leur notoriété médiatique, même amplement méritée, n’y est certes pas étrangère. Leurs accomplissements n’en sont pas moins exceptionnels. Leur longue feuille de route dans leurs domaines respectifs mérite tout autant l’admiration. Idem pour Pauline Marois, première femme première ministre du Québec.

Absentes

Dans cette liste de prestige, une seule entrepreneure – la pionnière Lise Watier. Notons aussi la mention de l’activiste et grande humaniste Simonne Monet-Chartrand. 

Inévitablement, il y a les absentes. Toute liste étant sélective par nature. Parmi elles, les grandes journalistes Lise Bissonnette et Judith Jasmin. La cinéaste abénaquise Alanis Obomsawin. Françoise David, féministe de premier plan et ex-députée. 

L’architecte Phyllis Lambert. Justine Lacoste-Beaubien, fondatrice de l’Hôpital Sainte-Justine. Juanita Westmoreland-Traoré, première femme noire nommée à la magistrature au Québec. Jessie Kathleen Fisher et Elizabeth Monk, premières femmes à siéger au conseil municipal de Montréal. 

L’avenir

Monique Bégin, secrétaire générale de la première Commission d’enquête royale au Canada sur la situation des femmes. Dora Wasserman, fondatrice du Théâtre yiddish au Québec. 

Denise Boucher, auteure de la pièce de théâtre Les fées ont soif. Les fondatrices de la revue féministe La vie en rose, dont Francine Pelletier et Ariane Émond. Etc. De très nombreuses femmes ont fait avancer le Québec, dont nos mères, nos grands-mères et celles qui les ont précédées. 

Puis, il y a celles qui, très bientôt, marqueront l’avenir. Merci à toutes. Grâce à vous, le Québec est, et sera, toujours meilleur.


Faites la différence.

Les résultats de ce sondage vous font réagir ? Envoyez-nous vos lettres d’opinion pour participer à la discussion à l’adresse suivante : faitesladifference@quebecormedia.com

► Vous aimeriez vous aussi répondre à des sondages? Inscrivez-vous à LEO, le panel de Léger : https://bit.ly/3raMw62