/sports/hockey/canadiens
Navigation

Un point s’envole contre les Canucks

Le CH s’incline en tirs de barrage

Coup d'oeil sur cet article

Il restait 41 petites secondes au tableau quand Adam Gaudette a décoché un tir d’une précision chirurgicale pour déjouer Carey Price. Le Canadien avait encore l’occasion de gagner ce match, mais ça impliquait de chasser le mauvais sort en prolongation.

• À lire aussi: Si le plan de Marc Bergevin fonctionnait?

• À lire aussi: L’histoire se répète

Dominique Ducharme et ses joueurs n’ont toujours pas trouvé la bonne recette pour s’imposer en prolongation ou en tirs de barrage. Pour la septième fois en sept occasions cette saison, le CH a laissé un point de plus au classement en se retrouvant dans le camp des perdants. 

  • Écoutez la chronique de Jean-Charles Lajoie avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Bo Horvat a marqué l’unique but en tirs de barrage pour permettre aux Canucks de signer un gain de 2 à 1 contre le CH, hier, au Rogers Arena. 

« Il faudrait marquer en premier », a répondu le gardien Carey Price pour expliquer la clé d’une victoire de son équipe en prolongation. 

Après deux ou trois petites secondes, Price a ensuite poursuivi un peu plus sur ce sujet. 

« Nous travaillons. Nous ne sautons pas sur la glace en croyant perdre, mais l’autre équipe veut aussi gagner. » 

  • Écoutez la chronique sports et société de Jean-François Baril sur QUB radio:  

Zéro en trois

En prolongation à trois contre trois, Price a réalisé un arrêt miraculeux contre Brock Boeser. Sans lui, le Tricolore n’aurait jamais eu la chance de se rendre jusqu’à l’étape des tirs de barrage. 

Mais Nick Suzuki, Jonathan Drouin et Tomas Tatar n’ont pas aidé leur gardien en ne marquant pas contre Thatcher Demko lors de la fusillade. 

« Il faut trouver un moyen pour renverser ça, a dit le centre Phillip Danault. On fonce dans le tas en prolongation. On trouve des stratégies. On ne peut pas arriver en prolongation et se poser des questions. » 

Trois attaquants

Malgré cet autre revers, Ducharme a opté pour des stratégies différentes lors du trois contre trois. Inspiré par le modèle de Paul Maurice avec les Jets de Winnipeg, l’entraîneur du CH a misé principalement sur trois attaquants durant les cinq minutes. Parmi les défenseurs, seul Jeff Petry, l’auteur de l’unique but, a touché la glace. 

Le CH a envoyé dans la mêlée les Nick Suzuki, Josh Anderson et Jonathan Drouin ainsi que Tyler Toffoli, Brendan Gallagher et Tomas Tatar en même temps. On salue l’initiative, mais on devra retourner à la table à dessin puisque les trios composés uniquement par des attaquants ont généré bien peu de chances de marquer. 

Pour un troisième départ d’affilée, Price a donné seulement un but. À l’image de l’équipe, il rebâtit tranquillement sa confiance.  

Ce qu’on a remarqué...  

L’effet Burrows

À Vancouver, Alexandre Burrows restera toujours un joueur immensément populaire. Il a même sa place dans le cercle d’honneur dans les hauteurs du Rogers Arena. Mais Burrows a aussi un impact derrière le banc du CH. Depuis qu’il a remplacé Kirk Muller comme grand manitou du jeu en supériorité numérique, le Tricolore a recommencé à marquer. Jeff Petry a inscrit un but d’un tir de la pointe en avantage numérique en première. En six matchs avec Burrows comme adjoint, le Canadien a réussi 5 buts en 11 occasions. 

Perry à la bonne place

Quand on parle du jeu en supériorité numérique, il faut aussi souligner la contribution de Corey Perry. L’ancien des Stars et des Ducks n’a pas écrit son nom sur la feuille de pointage, mais il a fait son travail. Perry s’est placé devant le gardien Thatcher Demko lorsque Petry a décoché son tir. Sur cette séquence, Jesperi Kotkaniemi a également réalisé un jeu clé derrière le filet en gagnant sa bataille contre le défenseur Nate Schmidt. 

Un trio intéressant

Jesperi Kotkaniemi a encore une fois joué un bon match. Utilisé pour un deuxième match d’affilée au centre de Tyler Toffoli et de Josh Anderson, Kotkaniemi a suivi la cadence avec deux bons ailiers. Le Finlandais s’est aussi démarqué par son intensité avec quatre mises en échec. À ce chapitre, Josh Anderson a donné trois coups d’épaule, dont un assez percutant contre Quinn Hughes.

+
Price
Carey Price a offert une sortie digne d’un très bon gardien numéro un. Il méritait un meilleur sort qu’un revers en tirs de barrage.
-
Chiarot
Ben Chiarot a bien joué en infériorité numérique, mais sur le but égalisateur il s’est sorti du jeu, ouvrant la porte à Adam Gaudette.
1
F
2
Première période
1-Mon: Jeff Petry (9)(Tatar, Kotkaniemi)AN-4:37
Punitions: banc (Van) (purgée par Virtanen) 3:11, Perry (Mon) 16:36, Byron (Mon) 17:12.
Deuxième période
Aucun but.
Punitions: Hoglander (Van) 15:35.
Troisième période
2-Van: Adam Gaudette (3)(Horvat, Hughes)19:19
Punitions: Suzuki (Mon) 10:24.
Prolongation
Aucun but.
Punitions: Aucune punition.
Fusillade
Vancouver gagne par 1-0. Montréal (0): Suzuki (raté), Drouin (raté), Tatar (raté). Vancouver (1): Boeser (raté), Miller (raté), Horvat (but).
Tirs au but
Montréal 8 - 12 - 9 - 1 - 30 Vancouver 10 - 6 - 11 - 2 - 29
Gardiens:
Carey Price (PP, 7-4-4). Van: Thatcher Demko (G, 8-9-1).
Avantages numériques:
Mon: 1 en 2, Van: 0 en 3
Arbitres:
Michael Markovic, Eric Furlatt.
Juges de lignes:
Bevan Mills, David Brisebois.
ASSISTANCE:
0
Thatcher Demko
Carey Price
★★
Bo Horvat
★★★


TROISIÈME PÉRIODE  

19:19 - BUT! Adam Gaudette crée l'égalité grâce à un tir parfait alors que les Canucks avaient six patineurs sur la glace.

10:24 - Nick Suzuki est puni pour avoir fait trébucher Jake Virtanen.

00:00 - Début du troisième engagement.

DEUXIÈME PÉRIODE                     

20:00 - Carey Price a repoussé les 16 lancers des Canucks jusqu'ici dans la rencontre.

15:35 - Nils Hoglander est puni pour obstruction à l'endroit de Tomas Tatar.

00:00 - Début de la période médiane.

PREMIÈRE PÉRIODE                            

20:00 - Carey Price a stoppé les 10 lancers dirigés vers lui dans ce premier engagement.

17:12 - Paul Byron est puni pour obstruction à l'endroit du gardien Thatcher Demko.

16:36 - Corey Perry est puni pour avoir fait trébucher Alexander Edler.

04:37 - BUT! Jeff Petry ouvre la marque en avantage numérique à l'aide d'un lancer des poignets de la ligne bleue.

03:11 - Les Canucks sont punis pour avoir envoyé trop de joueurs sur la glace.

00:00 - Début de la rencontre.