/news/coronavirus
Navigation

Les tests de dépistage suspendus pendant 24h à Trois-Rivières

Coup d'oeil sur cet article

Après bientôt six mois d'activité, la clinique désignée de dépistage de Trois-Rivières a fermé ses portes pour 24 heures. Le bâtiment industriel qui l’abrite a été converti en un site de vaccination de masse.

Les tests de dépistage de la COVID-19 seront réalisés à l'aréna Jérôme-Cotnoir. La capacité de dépistage sera la même qu’auparavant, soit 500 dépistages quotidiens les jours de semaine et 300 les jours de fin de semaine.

Cette nouvelle clinique ouvrira ses portes le 10 mars dès 13h. Ce déménagement représente un véritable défi logistique qui monopolise des dizaines de personnes.

Ce changement de vocation ne se fait pas en criant ciseau.

«Je suis parti tôt de Drummondville ce matin [mardi] pour travailler ici aujourd'hui! Je fais des allers-retours entre les deux bâtisses. Je dois changer les affichages extérieurs et intérieurs, le marquage au sol et les indications pour les deux bâtisses», a expliqué en entrevue l'employé de chez Lettrage Marc Lambert Guillaume Lambert.

«Nous, on vient débrancher le système informatique et les appareils électroniques. Ensuite on va tout réinstaller à l'aréna», a lancé un ouvrier d’un groupe spécialisé en informatique.

«Tout le monde travaille fort pour arriver à temps! On doit suivre les recommandations et les indications du ministère et du CIUSSS-MCQ. On va être prêt à temps! Là, je viens tout juste de terminer l'installation des frigos et congélateurs pour les vaccins. Ils sont branchés et sous alarme. Donc, dans les prochaines heures, ils vont retrouver la bonne température et ensuite on va pouvoir y entreposer les doses», a expliqué le responsable des services techniques au CIUSSS-MCQ, Réjean Lépine.

7000 doses de Pfizer livrées

La région a reçu une importante livraison de vaccins; 7000 doses Pfizer qui permettront d'accélérer la vaccination auprès des plus de 70 ans des HLM, des plus de 80 ans à La Tuque, des communautés religieuses et des résidents et des employés d'une trentaine de RPA dans la région.

«Nous sommes contents! Cette opération va nous permettre de vacciner tous les résidents des RPA et plus d'employés. Ici, à la résidence Le Jardin de Trois-Rivières, le taux de participation est de plus de 90%», a souligné le porte-parole de la Table des résidences privées pour aînés de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, Richard Maziade.

L’arrivée de ces nouvelles doses de Pfizer permettra d’accélérer la vaccination en Mauricie et au Centre-du-Québec. Dès le 9 mars, à 16h, la prise de rendez-vous débutera pour les personnes âgées de 75 ans et plus (année de naissance 1946 ou avant).

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.