/sports/football
Navigation

Repêchage de la NFL: de bons mots pour Benjamin St-Juste

Le demi de coin québécois vu comme un potentiel choix de troisième ronde dans la NFL lors de l’encan 2021

Benjamin St-Juste
Photo courtoisie, Université du Minnesota Durant ses deux saisons comme partant avec les Gophers, Benjamin St-Juste a réussi 59 plaqués en plus de rabattre 13 passes.

Coup d'oeil sur cet article

Le repêchage de la NFL ne se met en branle que le 29 avril, mais déjà, les analystes nationaux aux États-Unis ont profité des dernières semaines pour décortiquer le jeu de nombreux espoirs. Parmi ceux-ci, le demi de coin québécois Benjamin St-Juste s’attire des éloges et certains estiment qu’il n’aura pas à patienter trop longtemps avant d’être réclamé. 

Depuis 1984, Mel Kiper Jr. est considéré comme le gourou du repêchage de la NFL sur les ondes du réseau ESPN.  

Dans le cadre d’une audioconférence avec les médias, il n’a pas tari d’éloges à l’endroit de St-Juste lorsque Le Journal lui a demandé ce qu’il pensait du diplômé de l’Université du Minnesota, qui tiendra son Pro Day devant les dépisteurs le 1er avril. 

« Il faudra voir si ses tests physiques permettront de confirmer ses performances sur le terrain. Si ses résultats sont bons, il pourrait devenir un choix de troisième ronde », s’est-il avancé.  

« Il est grand [6 pi 3 po] et possède de longs bras. On l’a vu progresser graduellement en provenance du Canada, à l’Université du Michigan et surtout ensuite au Minnesota. Même s’il a raté quelques matchs cette saison, il a élevé son statut. Il peut évoluer à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour moi, la troisième ou quatrième ronde est une possibilité réaliste pour lui », a insisté le vétéran analyste. 

Dans le moule des Seahawks ? 

Une autre bible du repêchage est l’analyste de NFL Network Daniel Jeremiah, qui voit aussi des qualités évidentes dans le jeu de St-Juste. 

« Il est un demi de coin de gros format, grand et athlétique. Au Senior Bowl, il a été impressionnant à voir. Il me rappelle Kevin King, dont tout le monde parle parce qu’il a connu des moments difficiles dans les dernières séries, mais il a fait du bon boulot pour les Packers dans les dernières années », a souligné Jeremiah. 

« St-Juste me semble le demi de coin typique que les Seahawks affectionnent », a-t-il ajouté au sujet de cette équipe qui a souvent opté pour des demis de coin à longue portée. 

Une question de rapidité

Pour l’expert, il sera intrigant d’épier l’ancien des Spartiates du Cégep du Vieux Montréal lors de son Pro Day

« Je suis curieux de voir comment il va courir [40 verges]. C’est la grande question dans son cas : quelle vitesse pure il possède vraiment ? » a soulevé Jeremiah. 

Cuvée de Canadiens 

En plus de St-Juste, le repêchage de la NFL pourrait potentiellement ouvrir la porte à cinq autres joueurs canadiens, ce qui constituerait un record. 

Le maraudeur de la Colombie-Britannique Jevon Holland (Oregon) est perçu comme un futur choix de deuxième ou troisième tour. Le receveur ontarien Josh Palmer (Tennessee) est actuellement évalué comme un choix de troisième ou quatrième ronde. Le porteur de ballon albertain Chuba Hubbard (Oklahoma State) a ralenti en 2020 après une saison 2019 du tonnerre, mais la quatrième ou cinquième ronde serait une attente réaliste selon Jeremiah. Son coéquipier secondeur Amen Ogbongbemiga ainsi que le bloqueur de Winsdor Alaric Jackson (Iowa) représentent aussi des espoirs des derniers tours.