/news/transports
Navigation

Expéditif, Labeaume prononce à peine 60 mots sur le tramway

Expéditif, Labeaume prononce à peine 60 mots sur le tramway
Dominique Lelièvre

Coup d'oeil sur cet article

Régis Labeaume a de nouveau commenté très brièvement, vendredi matin, sa rencontre d'hier avec les ministres Bonnardel et Guilbault au sujet du tracé du tramway.  

• À lire aussi: Réseau structurant: «Tout le monde travaille très fort», dit Labeaume après sa rencontre avec Bonnardel

• À lire aussi: Un nouveau parti à Québec

«On a eu une bonne rencontre, je pense. On connaît les objectifs et les plans de l’un et de l’autre. On a convenu de travailler très, très fort dans les prochains jours. Une fois que je vous ai dit ça, ce n’est pas un gage de réussite, mais, en tout cas, visiblement, l’intention est là. Désolé, je n’en dirai pas plus», a fait savoir le maire de Québec, vendredi, en marge d’un point de presse virtuel, avant de prendre congé des journalistes.  

Contrairement à ses habitudes, il ne s’est pas prêté à l’exercice des questions/réponses consacrées aux sujets qui ne touchent pas l’annonce du jour. Son affirmation sur le fait que la rencontre d’hier n’est pas forcément «un gage de réussite» peut donner l’impression que les discussions autour de la table des négociations sont difficiles.  

Jeudi, en fin d’après-midi, M. Labeaume s’était déjà contenté de dire que «tout le monde travaille très fort» à la sortie de la réunion au cours de laquelle les deux parties avaient fait part de leurs plans pour le tramway