/sports/hockey
Navigation

Midget AAA: «On ne tire pas la plogue» – Yanick Lévesque

Coup d'oeil sur cet article

Le président de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, Yanick Lévesque, préfère voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide malgré l’interdiction de jouer des matchs qui persiste dans toutes les régions.

• À lire aussi: «Déconfinement progressif» des sports dès le 26 mars: les gyms et centres sportifs pourront rouvrir partout au Québec

• À lire aussi: Déconfinement du sport: un avancement important selon les fédérations

Les activités du circuit de développement sont paralysées depuis l’automne en raison des restrictions déployées en zone rouge. En entrevue plus tôt cette semaine, le président fondait de grands espoirs pour la reprise imminente de parties en zone orange puisque les équipes n’ont jamais cessé de s’entraîner selon le concept de bulle-classe. 

Si l’annonce de vendredi a refroidi les ardeurs du circuit midget AAA, le président a assuré que les 18 équipes comptaient toujours présenter une saison bien que les espoirs s’amenuisent de semaine en semaine. 

« Je suis très déçu [...] Pour nous, il n’y a aucune amélioration ni aucun changement, alors c’est sûr que c’est décevant, a-t-il commenté. Quand j’entends qu’on pourrait jouer des matchs dans 2-3 mois, je ne pourrais pas faire jouer mes jeunes au mois de juin et juillet. »

« Cela dit, on ne tire pas la plogue et on a bon espoir que ça change dans les prochaines semaines. On va continuer à présenter nos demandes. Il y a deux façons de voir les choses : soit on abandonne, soit on se retrousse les manches et c’est cette optique-là que je vais prendre. »

Idem à Hockey Québec 

Chez Hockey Québec, on s’expliquait mal aussi que l’interdiction des parties ne soit pas levée en zone orange alors que celles-ci étaient permises avant les Fêtes. Le directeur général de la fédération provinciale, Paul Ménard, a rappelé que la plupart des secteurs d’activité ont été rouverts en orange à l’image ce qu’on voyait avant le confinement généralisé.

« Si tu ouvres tout, pourquoi on n’est pas capable d’avoir des matchs de hockey en zone orange comme avant ? Nos membres ont de la difficulté avec ça, a mentionné M. Ménard. Pour les joueurs midgets, c’est un point majeur. »

Même si Hockey Québec aurait préféré que les assouplissements entrent en vigueur plus tôt, l’organisme a salué la première phase de ce dégel. 

« Là au moins, la masse de jeunes de niveau associatif vont pouvoir retourner sur la glace, du moins, ceux qui auront la possibilité de le faire selon les disponibilités des arénas. » 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.