/entertainment/music
Navigation

Kaytranada répète un exploit de Céline

Le producteur montréalais a remporté deux prix Grammy dimanche soir

Kaytranada répète un exploit de Céline
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le producteur montréalais Kaytranada fait maintenant partie d’un club ultrasélect avec Céline Dion: celui des artistes québécois qui ont remporté deux trophées lors de la même soirée des prix Grammy.

En l’espace de quelques minutes, lors de la cérémonie en ligne du dimanche après-midi, Louis Kevin Celestin, alias Kaytranada, a reçu le Grammy de l’enregistrement dance de l’année pour sa chanson 10%, et celui de l’album dance-électronique pour Bubba

«Oh, mon Dieu. C’est fou, c’est dément», s’est-il exclamé en acceptant ses prix, par Zoom, après avoir battu de grosses pointures de la musique électronique comme Madeon, Disclosure, Flume et Diplo.

«Je rapporte ces trophées à Montréal. Merci, ma famille, merci tout le monde. Peace, peace, peace», a-t-il aussi déclaré.

Lors du gala télévisé, Kaytranada a perdu sa chance de compléter un tour du chapeau, puisque le Grammy du meilleur nouvel artiste, qu’il convoitait aussi, a été remporté sans surprise par la rappeuse Megan Thee Stallion. 

Le DJ est néanmoins devenu le premier Québécois à gagner un Grammy depuis que Leonard Cohen a remporté la catégorie de la meilleure performance rock, en 2017. Céline Dion avait aussi signé des doublés en 1997 et 1999. 

Aussi en lice pour un Grammy, hier, les Montréalais Rufus Wainwright (album pop traditionnel), Leonard Cohen (album folk) et Yannick Nézet-Séguin (solo traditionnel classique) ont pour leur part fait chou blanc.   

  • Écoutez la chronique culturelle d’Anaïs Guertin-Lacroix à l’émission de Pierre Nantel sur QUB radio:   

Soirée captivante

Faut-il dire merci à la COVID-19? Forcée de se réinventer, la soirée des Grammy, présentée à l’intérieur et à l’extérieur du Staples Center de Los Angeles, avec pour seul public les vedettes en nomination, a été la plus captivante des dernières années. 

Menés par l’éblouissante Dua Lipa, qui a confirmé son statut de nouvelle reine de la pop, de même que par la sensuelle paire formée de Megan Thee Stallion et Cardi B, les vedettes ont livré des numéros inspirés dans une ambiance beaucoup plus décontractée que d’habitude. 

Dua Lipa
Photo AFP
Dua Lipa

Le rappeur Lil Baby a tourné les projecteurs sur le mouvement Black Lives Matter dans une percutante performance de la chanson The Bigger Picture, amorcée par le meurtre simulé d’un Afro-Américain, et où il a été rejoint par la poétesse Amanda Gorman et Killer Mike. 

Comme d’habitude, les mises en scène étaient éclatantes, mais elles ne prenaient généralement pas le dessus sur les performances musicales. Ça faisait oublier l’absence controversée de The Weeknd, inexplicablement écarté du gala malgré le succès retentissant de sa chanson Blinding Lights

Un record pour Beyoncé

Beyoncé a dominé la soirée avec quatre Grammy, un de plus que Megan Thee Stallion, avec qui elle en a partagé deux pour leur succès Savage. Du coup, Beyoncé a établi un nouveau record, à la fois pour une artiste féminine et pour un chanteur ou une chanteuse. Elle cumule maintenant 28 Grammy en carrière. 

Megan Thee Stallion est repartie avec le trophée de la révélation de l’année.
Photo AFP
Megan Thee Stallion est repartie avec le trophée de la révélation de l’année.

D’ailleurs, comme ce fut le cas en 2019 et 2020, les filles ont fait la loi en récoltant la plupart des trophées importants. Taylor Swift a mis la main sur le Grammy très convoité de l’album de l’année pour Folklore. Après avoir tout balayé l’an dernier en raflant les quatre catégories principales (album, nouvel artiste, chanson et enregistrement), la jeune sensation Billie Eilish a ajouté deux autres trophées, dont celui de l’enregistrement de l’année avec Everything I Wanted

Fiona Apple (avec deux), le duo Lady Gaga-Ariana Grande, H.E.R., Brittany Howard, Miranda Lambert et Dua Lipa ont aussi été récompensées.

La chanteuse country Miranda Lambert.
Photo AFP
La chanteuse country Miranda Lambert.

Quelques gagnants   

  • Album dance-électronique Bubba, Kaytranada     
  • Enregistrement dance 10%, Kaytranada, avec Kali Uchis     
  • Album de l’année Folklore, Taylor Swift     
  • Chanson de l’année I Can't Breathe, H.E.R.     
  • Enregistrement de l’année Everything I Wanted, Billie Eilish     
  • Chanson rap Savage, Megan The Stallion, avec Beyoncé     
  • Album pop vocal Future Nostalgia, Dua Lipa     
  • Album pop latin ou urbain YHLQMDLG, Bad Bunny     
  • Performance R&B Black Parade, Beyoncé     
  • Meilleure performance solo pop Watermelon Sugar, Harry Styles     
  • Album country Wildcard, Miranda Lambert     
  • Meilleur nouvel artiste Megan Thee Stallion