/sports/hockey
Navigation

Retour des Nordiques: «Le timing n’est pas vraiment bon», selon Guy Lafleur

Guy Lafleur
Photo d'archives, Agence QMI Guy Lafleur

Coup d'oeil sur cet article

Même s’il souhaite ardemment le retour des Nordiques à Québec, Guy Lafleur croit qu’il faut admettre que «le timing n’est pas vraiment bon» à l’heure actuelle.

• À lire aussi: [PHOTOS] Place Jean-Béliveau: voici les statues de Guy Lafleur et Réal Cloutier

La question du retour d’une équipe professionnelle dans la capitale semblait inévitable. Elle a été posée lundi matin à Guy Lafleur, alors que l’athlète émérite participait à distance au dévoilement de l’œuvre qui sera installée en son honneur à la place Jean-Béliveau.

«Moi, je souhaite de tout cœur que les Nordiques reviennent à Québec, mais dans le contexte actuel, ce n’est pas facile. Avec tout ce qui se passe présentement, la pandémie, le fait qu’il n’y a pas d’assistance dans les estrades... Disons que le timing n’est pas vraiment bon pour la Ville de Québec», a relevé M. Lafleur.

Cela dit, une franchise de la Ligue nationale profiterait aux amateurs de toute la province, selon lui.

«Ce serait super bon pour le Canadien de Montréal parce que ça inciterait à la rivalité entre les deux équipes. [...] Ç’a vraiment été un plus pour les deux équipes [dans le passé] puis j’espère bien que ça va revenir», a conclu Guy Lafleur.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a évité de se prononcer. «Il n’y a pas grand-chose à dire là-dessus aujourd’hui», a-t-il lancé.

«Bien, moi, j’aimerais ça en tant qu’ancien joueur. On attend les développements. Je suis d’accord à 100 % pour avoir une équipe à Québec, mais ç’a bien l’air que ce n’est pas pour tout de suite. Peut-être plus tard. On verra», a de son côté évalué un autre ancien des Nordiques, Réal Cloutier, qui sera lui aussi immortalisé devant le Centre Vidéotron.