/news/coronavirus
Navigation

Cafouillage au site de vaccination de Trois-Rivières?

Coup d'oeil sur cet article

Ce que tout le monde voulait éviter s'est concrétisé. Après une première journée sans encombre, une longue file, estimée à 200 personnes, s'est créée mardi devant la clinique de vaccination de masse à la bâtisse industrielle de Trois-Rivières.

• À lire aussi: [EN DIRECT 15 MARS] Tous les développements de la pandémie

«Vous devez reculer s'il vous plaît! Encore, encore et encore pour vous à l'arrière», répétait en boucle le gardien de sécurité, Alexandre Morissette.

Il faut dire que le défi logistique de cette seconde journée de vaccination de masse auprès des 70 ans et plus à la bâtisse industrielle était plus grand que celui de la veille, avec 1441 personnes qui devaient se faire vacciner.

Plus la matinée avançait, plus les minutes de délai ont commencé à s'ajouter. Les derniers à recevoir le vaccin avant la pause du midi auront ainsi attendu environ une heure à l'extérieur.

«Mon rendez-vous était à 9h45, et là il est 10h20 puis je suis encore loin dans la file», a déploré un homme croisé sur place par TVA Nouvelles.

«On dirait qu'ils ont pris trop de personnes à l'heure! Ce n'est pas normal», a renchéri un autre citoyen qui attendait son tour.

Le temps d'attente peut être particulièrement pénible, notamment pour certains citoyens qui se déplacent en fauteuil roulant, avec une canne ou une marchette. Des agents de sécurité tentaient de diminuer les risques et distribuaient des chaises à cette clientèle à mobilité réduite.

«Je ne comprends pas! Même à Walt Disney World ils laissent passer les gens en chaise roulante, mais pas ici», a souligné un citoyen mécontent.

L'équipe du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec a admis que tout le monde tente de s'ajuster. Des employés ont été ajoutés pour accélérer le processus d'évaluation qui nécessitait plus de temps que prévu, tandis que des gardiens supplémentaires ont été embauchés pour rappeler les consignes. Elle rappelle à la population qu'il faut se présenter sur place maximum 5 minutes avant son rendez-vous.

L'AstraZeneca suscite toujours des craintes

Lors de la première journée de vaccination, 17 des 350 personnes détenant un rendez-vous sont reparties sans avoir été vaccinées. Ça représente 4% des plages horaires. Ces résidents ne voulaient pas recevoir une dose du vaccin d'AstraZeneca.

Les avis sur ce vaccin étaient partagés dans la file d'attente.

«Moi, ça ne me dérange pas! L'important est de recevoir un vaccin», a indiqué une femme.

«Ça me dérange légèrement de recevoir ce vaccin-là, mais je me dis que c'est déjà mieux que 0% de protection. En ce moment, je suis à 0% sans vaccin», a philosophé de son côté un homme.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.