/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: propagation contenue dans les écoles malgré les variants

Des interventions plus énergiques ont permis de limiter la transmission

GEN-Photos d’écoles fermée pour cause de variants de la COVID-19 à Montréal
Photo d'archives Un cas suspecté de variant a mené à la fermeture de l’école primaire des Grands-Êtres à Montréal le 16 février. À la fin février, 18 cas positifs avaient été recensés.

Coup d'oeil sur cet article

La présence grandissante de cas de variants dans les écoles québécoises n’a pas mené jusqu’à maintenant à une transmission plus élevée du virus en classe. Des méthodes d’intervention plus énergiques ont permis de limiter la propagation, du moins pour l’instant.

C’est le constat que font plusieurs directions régionales de santé publique, que Le Journal a questionnées à ce sujet au cours des derniers jours.

« De façon générale, la propagation est contenue pour la grande majorité de nos éclosions à variants. Depuis la modification de nos interventions, nous ne voyons pas plus de transmission dans nos milieux scolaires malgré l’arrivée des variants », affirme Éric Forest, conseiller aux relations médias de la Direction régionale de santé publique de Montréal.

Pas d’éclosion majeure

La situation est semblable à Laval. « La propagation a été contenue, et aucune éclosion majeure n’a été notée », indique Marie-Ève Despatie-Gagnon, agente d’information au CIUSSS de Laval. 

« Dans la plupart des cas, la transmission s’est limitée à quelques élèves de la bulle-classe ainsi qu’aux contacts de la maisonnée », précise-t-elle.

Dans les Laurentides, une école primaire a toutefois été confrontée à une éclosion plus importante récemment, indique la direction de santé publique régionale.

Dans plus de 60 écoles

Plus d'une soixantaine d'écoles ont dû faire face à des cas suspectés de variants au cours des dernières semaines, selon une recension réalisée par covidecolesquebec.org. La majorité est située dans la grande région de Montréal.

La Capitale-Nationale n’a toutefois pas été épargnée par les variants. Des fermetures d’écoles et des dépistages massifs ont été décrétés dans cinq établissements jusqu’à maintenant.

  • Écoutez l'entrevue de Pierre Nantel avec avec Olivier Drouin, fondateur de l’initiative citoyenne covidecolesquebec.org, sur QUB radio: 

Dans la plupart des cas, le dépistage a permis d’identifier un ou deux cas positifs supplémentaires, mais sans plus.

Ce n’est toutefois pas une raison pour baisser la garde, prévient Mathieu Boivin, porte-parole du CIUSSS de la Capitale-Nationale. « Il serait trompeur et risqué d’interpréter ces succès comme un indice que les variants ne représentent pas une réelle menace » pour le réseau scolaire, affirme M. Boivin, qui rappelle que les variants sont de 40 % à 80 % plus contagieux que la souche originale de COVID-19.

Selon le directeur régional de santé publique de la Capitale-Nationale, le Dr André Dontigny, ce n’est qu’une question de temps avant que les variants ne remplacent la souche originale de la COVID-19.

Le Dr André Dontigny
Photo d'archives Didier Debusschère
Le Dr André Dontigny

Depuis le 8 mars, les élèves du primaire en zone rouge doivent tous porter le masque médical en classe, une mesure qui a été ajoutée en raison de la présence grandissante des variants dans les écoles.

UN CASSE-TÊTE POUR LES ÉCOLES  

Les mesures sanitaires plus strictes en raison des variants causent des maux de tête aux directions d’école, qui doivent remplacer davantage d’enseignants mis en isolement.

En Montérégie et dans les Laurentides, notamment, les définitions de contacts à risque ont été modifiées avec l’apparition des nouvelles souches de la COVID-19, si bien que le nombre d’élèves et de membres du personnel qui doivent être isolés à la maison a bondi au cours des dernières semaines, alors que la pénurie est toujours bien réelle.

Des directions d’école demandent même au ministère de l’Éducation d’assouplir ces mesures, tellement la situation est difficile. « L’impact est vraiment grand, les gens trouvent ça excessif », affirme Nicolas Prévost, président de la Fédération québécoise des directions d’établissements d’enseignement. 

À VOIR AUSSI   

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres